Le grand départ approche pour Damien

Dans un mois, dimanche 4 novembre, Damien s’élancera au départ de Saint-Malo à la barre de Groupe APICIL. Objectif : Pointe à Pitre ! Et une première pour un sportif handisport sur un voilier IMOCA.

Navigation & formation sécurité au programme de cette semaine

Pour l’heure, Damien effectue, depuis mardi, un stage en baie de Port La Forêt et se jauge face aux grands spécialistes de la classe IMOCA, comme Yann Elies, Paul Meilhat ou Boris Hermann. L’occasion de prendre ses marques en conditions réelles, entouré d’autres voiliers.

L’occasion également d’effectuer, lundi 1er octobre, à La Trinité-sur-Mer une formation sécurité sur mesure spécifique aux IMOCA en compagnie des huit autres skippers. Au programme : montre au mât et plonger sous le bateau en toute sécurité.

« C’est une bonne piqûre de rappel avant le Rhum. En théorie, on sait déjà le faire, mais ce n’est pas la même histoire en course, avec le stress et le bateau qui bouge », souligne Damien avec enthousiasme.

D’ici au départ…

Préparation et navigation vont se poursuivre pour Damien qui devrait arriver à Saint-Malo à la barre de Groupe APICIL le 23 octobre prochain. L’occasion pour notre skipper de se familiariser encore plus avec son IMOCA et de répéter les derniers gestes avant le départ.

Cette dernière ligne droite est aussi celle de toutes les sollicitations médiatiques à l’approche de la course. Conférence de presse, reportage TV, accueils des sponsors… Damien est toujours heureux d’expliquer son ambition et le défi qu’il souhaite relever avec cette course : montrer que chacun, s’il s’en donne les moyens, peut accomplir ses rêves !


Quant à ce carnet de bord, à l’approche de la course, il va se densifier pour ne rien vous faire louper de la préparation de Damien, jour après jour. N’oubliez pas d’également nous suivre sur le compte Instagram !

Bon vent

Des allures de Quinté +

Il ne reste plus que 1 900 milles à parcourir pour Groupe APICIL pour apercevoir enfin les Sables d’Olonne soit environ six jours de course. C’est court et long à la fois. Court pour nous à terre qui attendons chaque nouveau classement avec impatience tant la course qui se joue est haletante ! Long pour…

Le monde olympique et paralympique admiratif des performances de Damien Seguin

« Les JO, c’est tellement à part et hors du temps que tu voudrais que cela dure toujours… » Pas sûr que Damien Seguin, 5e du Vendée Globe, en dise autant de la course autour du monde si on lui pose la question aujourd’hui, alors qu’il sort tout juste d’un éprouvant passage du Pot au…

La tête à l’endroit

En passant l’équateur à 6h45 (heure française) ce dimanche 17 janvier, Damien a fait son retour dans l’hémisphère Nord. Un hémisphère qu’il avait quitté il y a quasiment deux mois puisque le skipper de Groupe APICIL avait rejoint le Sud, le 19 novembre dernier. Une étape importante synonyme évidement de « retour à la maison…