Actuellement en course sur la Bermudes 1000 Race, Damien Seguin a informé son équipe ce matin à 7H50 que sa grand-voile était tombée sur le pont de son monocoque

Plusieurs solutions envisagées

Damien était en 7e position de matin lorsque sa grand-voile est tombée sur le pont. Il ne connait pas encore la raison de l’avarie mais il peut s’agir d’un lashing qui a lâché ou de la têtière qui a cassé.

Le skipper de Groupe APICIL navigue actuellement sous foc seul à 6,5 nœuds dans des conditions maniables (10-12 nœuds de vent). Damien envisage plusieurs solutions : tenter une réparation sur l’eau même si cela semble très compliqué, retourner vers le way-point situé à 100 milles de son étrave puis faire une escale technique au Portugal pour réparer ou faire route directe vers le Portugal. Le skipper étudie la météo à venir et attend que le jour se lève pour prendre une décision. Le bateau n’a pas d’autres problèmes, le skipper ne demande donc pas assistance. Le règlement de la Bermudes 1000 Race autorise les solitaires à faire escale pour une durée maximale de 24 heures.

Veuillez accepter les cookies statistics, marketing pour regarder cette vidéo.

 

Nous attendons des nouvelles de Damien sur la suite des événements, nous vous tiendrons informés sur ce carnet de bord et sur notre compte Instagram .

A très vite,

Téléchargez le livret pédagogique de la Route Du Rhum !

Afin de permettre aux enfants de mieux comprendre le défi de Damien pour cette Route du Rhum, le Groupe APICIL a créé un livret pédagogique « La Route du Rhum avec Damien » ! Dis-moi Damien, c’est quoi la Route du Rhum ? Cette petite fille espiègle qui questionne Damien au fil des pages, c’est…

« Un bon entrainement pour la Route du Rhum »

A 11H46’15’’ ce samedi, Damien Seguin a franchi la ligne d’arrivée des 48H Azimut solo en 12e position. Le skipper de Groupe APICIL a effectué le parcours de 505 milles en 1 jour 20 heures 40 minutes 15 secondes. Il a mis 4h57’25’’ de plus que le vainqueur, Charlie Dalin (APIVIA). Après un départ sur les…

Magnifique départ en pole position !

C’est à 15H08 ce jour que Damien s’est élancé à bord de son IMOCA Groupe APICIL pour disputer les 48 heures Azimut, une course offshore de 500 milles qu’il réalise en solitaire. Sur le plan d’eau, tout était réuni pour offrir un beau spectacle : soleil, vent de secteur nord-ouest de 7-8 nœuds, une flotte…