Actuellement en course sur la Bermudes 1000 Race, Damien Seguin a informé son équipe ce matin à 7H50 que sa grand-voile était tombée sur le pont de son monocoque

Plusieurs solutions envisagées

Damien était en 7e position de matin lorsque sa grand-voile est tombée sur le pont. Il ne connait pas encore la raison de l’avarie mais il peut s’agir d’un lashing qui a lâché ou de la têtière qui a cassé.

Le skipper de Groupe APICIL navigue actuellement sous foc seul à 6,5 nœuds dans des conditions maniables (10-12 nœuds de vent). Damien envisage plusieurs solutions : tenter une réparation sur l’eau même si cela semble très compliqué, retourner vers le way-point situé à 100 milles de son étrave puis faire une escale technique au Portugal pour réparer ou faire route directe vers le Portugal. Le skipper étudie la météo à venir et attend que le jour se lève pour prendre une décision. Le bateau n’a pas d’autres problèmes, le skipper ne demande donc pas assistance. Le règlement de la Bermudes 1000 Race autorise les solitaires à faire escale pour une durée maximale de 24 heures.


 

Nous attendons des nouvelles de Damien sur la suite des événements, nous vous tiendrons informés sur ce carnet de bord et sur notre compte Instagram .

A très vite,

Vendée Arctique: Damien Seguin abandonne

Après avoir averti son équipe technique hier à 18h00 que son support d’alternateur avait cassé empêchant ainsi de recharger totalement les batteries, Damien Seguin a rallié Port-La-Forêt ce jour en fin de matinée. Le skipper de Groupe APICIL a été rejoint par sa Team qui a rapidement fait un diagnostic des dégâts à bord.  …

Vendée Arctique: Damien Seguin fait route vers La Bretagne

A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire…

Vendée Arctique: Retour en images sur le départ

Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL s’est élancé hier à 15H30 sur sa première course de l’année : la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Un départ que le triple médaillé olympique a pris tout en prudence au vu des conditions météos assez toniques qui accompagnaient la flotte des 20 concurrents : ciel gris, mer…