La question résonnait dans toutes les têtes ce matin et c’est à 13H30 ce jour que le verdict a été rendu. Les 24 concurrents encore en lice sur cette Vendée Arctique Les Sables d’Olonne ne feront pas – comme initialement prévu – le tour de l’Islande. En effet, les conditions météorologiques compliquées (dépression très active sur l’Islande avec des vents de 40 à 50 nœuds sur la côte est de l’île) ont contraint la direction de course à modifier le parcours.

 

La flotte va donc parcourrir 3 300 milles au lieu de 3 500. Les solitaires franchiront la porte à l’est de l’Islande avant de se diriger vers un point virtuel positionné en Atlantique nord et décalé de 124 milles vers l’Ouest. Une sage décision selon Damien, actuellement 15e au classement général qui confie tout de même que la suite ne sera pas de tout repos. Mais à bord, après de nombreuses heures passées dans un vent très faible, vitesse et moral sont revenus pour Groupe APICIL.

« Tout va bien à bord. C’est vraiment humide. Le bateau est sous l’eau en permanence. Ça avance relativement vite en tribord amure. La modification de parcours est une sage décision. Autant cela aurait pu passer pour les deux-trois premiers de la flotte, autant derrière on se mettait en danger donc ça ne servait à rien de prendre ce risque. Alors oui nous ne faisons pas le tour de l’Islande mais nous faisons demi-tour à la porte et ce qui nous attend derrière n’est pas sympa. Nous allons nous reprendre le bas de la dépression donc ça ne va pas être une partie de plaisir.”

Damien embarque Laurent Bourguès à bord de l’IMOCA Groupe APICIL sur la Transat Jacques Vabre !

Pour sa cinquième participation à la Transat Jacques Vabre (la 3e en IMOCA), Damien Seguin a choisi d’embarquer à bord de Groupe APICIL un fin connaisseur de l’IMOCA : Laurent Bourguès. Avec son profil de coureur au large et son expérience de directeur technique de différents projets notamment LinkedOut, Laurent Bourguès cochait toutes les cases…

Damien tire un bilan positif de son expérience sur The Ocean Race à bord de Biotherm

Damien Seguin est de retour à Lorient pour suivre le chantier de son bateau Retour d’expérience sur trois mois de compétition en équipage à bord de Biotherm Samantha Davies a invité Damien à bord d’Initiatives-Cœur pour la Bermudes 1000 Race. Le nom du co-skipper de Groupe APICIL sur la Transat Jacques Vabre sera dévoilé prochainement…

Damien , concentré pour la plus longue étape de The Ocean Race

Hier, dimanche 26 février à 13H15 (heure française), Damien a pris le départ de la 3è et plus longue étape de l’histoire de The Ocean Race (12 750 milles l’équivalent de 23 600 km) à bord de l’IMOCA Biotherm, skippé par Paul Meilhat. Cette étape, qui devrait durer près de 40 jours, se joue entre…