La question résonnait dans toutes les têtes ce matin et c’est à 13H30 ce jour que le verdict a été rendu. Les 24 concurrents encore en lice sur cette Vendée Arctique Les Sables d’Olonne ne feront pas – comme initialement prévu – le tour de l’Islande. En effet, les conditions météorologiques compliquées (dépression très active sur l’Islande avec des vents de 40 à 50 nœuds sur la côte est de l’île) ont contraint la direction de course à modifier le parcours.

 

La flotte va donc parcourrir 3 300 milles au lieu de 3 500. Les solitaires franchiront la porte à l’est de l’Islande avant de se diriger vers un point virtuel positionné en Atlantique nord et décalé de 124 milles vers l’Ouest. Une sage décision selon Damien, actuellement 15e au classement général qui confie tout de même que la suite ne sera pas de tout repos. Mais à bord, après de nombreuses heures passées dans un vent très faible, vitesse et moral sont revenus pour Groupe APICIL.

« Tout va bien à bord. C’est vraiment humide. Le bateau est sous l’eau en permanence. Ça avance relativement vite en tribord amure. La modification de parcours est une sage décision. Autant cela aurait pu passer pour les deux-trois premiers de la flotte, autant derrière on se mettait en danger donc ça ne servait à rien de prendre ce risque. Alors oui nous ne faisons pas le tour de l’Islande mais nous faisons demi-tour à la porte et ce qui nous attend derrière n’est pas sympa. Nous allons nous reprendre le bas de la dépression donc ça ne va pas être une partie de plaisir.”

A bon port aux Sables d’Olonne

C’est à 13 heures ce jeudi que Damien et son équipe ont amarré l’IMOCA Groupe APICIL au ponton du Vendée Globe. La Vendée Arctique aura duré un peu plus de cinq jours pour Damien en raison d’un parcours raccourci pour raisons météorologiques. Partis le dimanche 12 juin, les 25 concurrents de la flotte de la…

Damien 9e de la Vendée Arctique

« Pas simple ! » C’est probablement l’expression qu’a employé le plus souvent Damien Seguin sur cette Vendée Arctique. La course a en effet été une succession de surprises et a nécessité un engagement et un mental à toute épreuve ! Confirmé juste avant le départ par la direction de course, le tour de l’Islande devait constituer une grande…

Pour des raisons de sécurité la course est neutralisée

Décision rare : l’organisation de la Vendée Arctique a choisi de neutraliser la course en raison des mauvaises conditions météo L’organisation a décidé hier soir de neutraliser la course après le passage de la porte située au sud est de l’Islande. Les skippers, une fois cette porte franchie, iront se mettre à l’abri pour laisser…