Retrouvez ici le 1er épisode de la nouvelle série [Changer de Regard] de la #GroupeAPICILTeamVoile !

Vous découvrirez au fur et à mesure des épisodes comment avec ce projet voile, nous souhaitons favoriser la cohésion sociale en changeant le regard que porte la société sur le handicap.

Une équipe pluridisciplinaire, compétitive et intergénérationnelle

La diversité est une richesse, et Damien le démontre au quotidien. Cette mixité dans les relations sociales prouve que malgré les différences nous pouvons être ensemble, et réussir à se fixer des objectifs ambitieux.

 

Damien a su s’entourer d’une équipe pluridisciplinaire qui a 100% confiance en lui et au projet qu’ils portent ensemble. Solide et unifié autour de Damien, une des particularités de cette équipe est aussi dans la transmission. Ainsi dès le départ du projet, Damien a fait appel à Jean Le Cam pour encadrer techniquement l’objectif Vendée Globe 2020. Jean a ainsi eu un rôle très important de formateur eu égard de sa longue expérience des IMOCA et du monde la voile en général (60 ans, 5ième départ pour le Vendée Globe en 2020). Entre de bonnes mains, Damien a pu donc monter en compétence rapidement mais sans griller les étapes pour autant.

Dans son équipe, on retrouve aussi la jeune génération à travers Guillaume, 24 ans, auquel Damien n’a pas hésité à faire confiance en tant que boat captain du bateau, bras droit d’un skipper en terre comme sur mer.

 

L’âme de compétiteur de Damien pousse toute une équipe à être solidaire entre elle, exemplaire dans les taches qu’elle entreprend, et compétitive pour être toujours plus performante.

Damien Seguin, Monsieur bonne humeur !

La bataille fait rage en tête de la flotte du Vendée Globe. La première place change de mains régulièrement entre Bureau Vallée et Apivia. Mais au dernier classement, c’est Louis Burton qui a l’avantage sur Charlie Dalin. Les deux hommes, qui font une route vers l’ouest, vont devoir avoir le cœur bien accroché et garder…

Des allures de Quinté +

Il ne reste plus que 1 900 milles à parcourir pour Groupe APICIL pour apercevoir enfin les Sables d’Olonne soit environ six jours de course. C’est court et long à la fois. Court pour nous à terre qui attendons chaque nouveau classement avec impatience tant la course qui se joue est haletante ! Long pour…

Le monde olympique et paralympique admiratif des performances de Damien Seguin

« Les JO, c’est tellement à part et hors du temps que tu voudrais que cela dure toujours… » Pas sûr que Damien Seguin, 5e du Vendée Globe, en dise autant de la course autour du monde si on lui pose la question aujourd’hui, alors qu’il sort tout juste d’un éprouvant passage du Pot au…