Ça y est, c’est fait : Damien  a franchi la ligne d’arrivée de la 11ème édition de la Route du Rhum aujourd’hui à 8 heures 55 minutes 02 secondes après 14 jours, 18 heures, 55 minutes, 2 secondes de course. Le skipper deGroupe APICIL prend la 6ème place en catégorie IMOCA. Il a parcouru 4 291 milles à la vitesse moyenne de 12,09 nœuds.

Défi relevé et performance extraordinaire pour le skipper né sans main gauche et triple médaillé paralympique. Damien boucle ainsi sa première transatlantique en solitaire sur un monocoque de 60’ (18,28m). Il se classe, par ailleurs deuxième bateau à dérives droites après celui du vainqueur Paul Meilhat (SMA).

Damien le confesse volontiers à son arrivée au ponton à Pointe-à-Pitre : il aurait sans hésitation signé pour cette 6ème place au départ à Saint-Malo. Et il peut être fier de lui car cette 11ème édition de la Route du Rhum aura été particulièrement exigeante pour les hommes et leurs machines. A l’instar d’une grande partie de la flotte, Damien a connu des premiers jours de course compliqués et douloureux en naviguant dans des conditions météo extrêmement ardues. Le skipper confiera d’ailleurs n’avoir jamais rencontré de telles conditions. Mais il a tenu bon et a parfaitement géré sa course, n’hésitant pas à plusieurs reprises à lever le pied pour protéger son bateau. Et s’il n’est pas parvenu à accrocher le premier train des IMOCA, c’est au contact d’Alan Roura et de Stéphane Le Diraison que ce dernier s’est battu dans les alizés. Un match à trois qui a incité Damien à se donner à fond face à deux skippers bien plus expérimentés que lui en IMOCA.

Même la perte de son grand gennaker survenue samedi soir n’aura pas eu raison de son moral et de son abnégation. Le skipper, alors en tête de ce petit groupe de poursuivants, a redoublé d’efforts pour conserver sa 6 e place et garder Alan et Stéphane dans son tableau arrière. Il amène son monocoque à la 6e place d’une Route du Rhum qui restera à bien des égards comme l’une des éditions les plus marquantes. Damien, entame d’une très belle manière son aventure en IMOCA. Il aura marqué les esprits et forcé l’admiration de ses pairs à l’instar de Paul Meilhat, vainqueur, venu le saluer au cœur de la nuit guadeloupéenne, juste après le passage de la ligne d’arrivée.


Retrouvez prochainement dans ce carnet de bord, le récit de cette Route du Rhum par Damien, ainsi que d’autres photos et vidéos !

Merci à Damien pour toutes les émotions qu’il nous a fait vivre et surtout un énorme bravo à notre champion !

Bon vent pour les retrouvailles.

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…