Ça y est, c’est fait : Damien  a franchi la ligne d’arrivée de la 11ème édition de la Route du Rhum aujourd’hui à 8 heures 55 minutes 02 secondes après 14 jours, 18 heures, 55 minutes, 2 secondes de course. Le skipper deGroupe APICIL prend la 6ème place en catégorie IMOCA. Il a parcouru 4 291 milles à la vitesse moyenne de 12,09 nœuds.

Défi relevé et performance extraordinaire pour le skipper né sans main gauche et triple médaillé paralympique. Damien boucle ainsi sa première transatlantique en solitaire sur un monocoque de 60’ (18,28m). Il se classe, par ailleurs deuxième bateau à dérives droites après celui du vainqueur Paul Meilhat (SMA).

Damien le confesse volontiers à son arrivée au ponton à Pointe-à-Pitre : il aurait sans hésitation signé pour cette 6ème place au départ à Saint-Malo. Et il peut être fier de lui car cette 11ème édition de la Route du Rhum aura été particulièrement exigeante pour les hommes et leurs machines. A l’instar d’une grande partie de la flotte, Damien a connu des premiers jours de course compliqués et douloureux en naviguant dans des conditions météo extrêmement ardues. Le skipper confiera d’ailleurs n’avoir jamais rencontré de telles conditions. Mais il a tenu bon et a parfaitement géré sa course, n’hésitant pas à plusieurs reprises à lever le pied pour protéger son bateau. Et s’il n’est pas parvenu à accrocher le premier train des IMOCA, c’est au contact d’Alan Roura et de Stéphane Le Diraison que ce dernier s’est battu dans les alizés. Un match à trois qui a incité Damien à se donner à fond face à deux skippers bien plus expérimentés que lui en IMOCA.

Même la perte de son grand gennaker survenue samedi soir n’aura pas eu raison de son moral et de son abnégation. Le skipper, alors en tête de ce petit groupe de poursuivants, a redoublé d’efforts pour conserver sa 6 e place et garder Alan et Stéphane dans son tableau arrière. Il amène son monocoque à la 6e place d’une Route du Rhum qui restera à bien des égards comme l’une des éditions les plus marquantes. Damien, entame d’une très belle manière son aventure en IMOCA. Il aura marqué les esprits et forcé l’admiration de ses pairs à l’instar de Paul Meilhat, vainqueur, venu le saluer au cœur de la nuit guadeloupéenne, juste après le passage de la ligne d’arrivée.


Retrouvez prochainement dans ce carnet de bord, le récit de cette Route du Rhum par Damien, ainsi que d’autres photos et vidéos !

Merci à Damien pour toutes les émotions qu’il nous a fait vivre et surtout un énorme bravo à notre champion !

Bon vent pour les retrouvailles.

Vendée Arctique: Damien Seguin abandonne

Après avoir averti son équipe technique hier à 18h00 que son support d’alternateur avait cassé empêchant ainsi de recharger totalement les batteries, Damien Seguin a rallié Port-La-Forêt ce jour en fin de matinée. Le skipper de Groupe APICIL a été rejoint par sa Team qui a rapidement fait un diagnostic des dégâts à bord.  …

Vendée Arctique: Damien Seguin fait route vers La Bretagne

A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire…

Vendée Arctique: Retour en images sur le départ

Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL s’est élancé hier à 15H30 sur sa première course de l’année : la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Un départ que le triple médaillé olympique a pris tout en prudence au vu des conditions météos assez toniques qui accompagnaient la flotte des 20 concurrents : ciel gris, mer…