Pour sa cinquième participation à la Transat Jacques Vabre (la 3e en IMOCA), Damien Seguin a choisi d’embarquer à bord de Groupe APICIL un fin connaisseur de l’IMOCA : Laurent Bourguès. Avec son profil de coureur au large et son expérience de directeur technique de différents projets notamment LinkedOut, Laurent Bourguès cochait toutes les cases que Damien s’était fixées pour définir le profil de son co-skipper idéal. Ensemble, entre Le Havre et La Martinique, les deux hommes auront en tête de satisfaire les objectifs de performance définis par le premier marin handisport à avoir bouclé le Vendée Globe et son sponsor pour cette deuxième campagne à bord d’un IMOCA (ex-Maitre Coq, vainqueur du Vendée Globe).

Une solide expérience en IMOCA

Après deux Mini-Transat disputées en 2007 et 2009 et une Transat AG2R (13ème en 2010), Laurent a profité d’opportunités pour accompagner, côté technique, d’autres navigateurs tels qu’Yves Le Blevec, Tanguy de Lamotte ou encore Thomas Ruyant dont il a été Boat Captain puis Directeur Technique pendant sept ans. Désireux de retrouver le chemin de la compétition, le Marseillais d’origine, installé en Bretagne depuis 20 ans a pris la décision de revenir à la navigation à l’issue de la Transat Jacques Vabre 2019 remportée par Thomas Ruyant et Morgan Lagravière à bord de LinkedOut.

Actuellement en recherche de partenaires pour monter un projet Ocean Fifty, Laurent a navigué toute la saison dernière en Figaro avec comme point d’orgue une participation à la Solitaire du Figaro (5e du classement Bizuth). Fort de ses longues années d’expérience en IMOCA, il a choisi cette année de proposer ses services à Damien Seguin dont les ambitions sportives ont été revues à la hausse suite à l’acquisition de l’IMOCA vainqueur du dernier Vendée Globe.

Une proposition que le skipper de Groupe APICIL, tout juste rentré de The Ocean Race à bord du 60’ Biotherm, a rapidement accepté. L’objectif : bénéficier de l’œil expert de Laurent pour apprendre et développer sa connaissance sur l’utilisation des grands foils qui vont venir équiper son Groupe APICIL. Le monocoque est en effet en chantier depuis plusieurs mois pour subir une transformation majeure. Sa remise à l’eau, dans sa nouvelle version, est prévue en juillet.

« Avec Laurent, on se connait peu mais je suis ravi de l’embarquer avec moi sur la Transat Jacques Vabre car il connaît bien ce genre de bateaux, équipés de grands foils. Je suis sûr que sa présence à mes côtés durant cette course sera un véritable atout car sa solide expérience va me permettre d’en apprendre davantage sur mon Groupe APICIL qui est actuellement en pleine transformation. Sa technicité et ses conseils seront sans nul doute précieux pour optimiser mon bateau en vue du prochain Vendée Globe et de notre objectif de performance. Nous allons être très complémentaires. » raconte Damien Seguin.

 

Un avis que partage le désormais co-skipper de Groupe APICIL.

« Je suis très content que Damien m’ait choisi pour participer à la Transat Jacques Vabre. C’est un grand compétiteur qui sait parfaitement ce qu’il veut. Son parcours n’est d’ailleurs plus à démontrer. J’espère lui apporter toute l’aide dont il a besoin pour répondre à ses nouvelles ambitions sportives. Il a un très beau projet et c’est pour moi un grand plaisir d’intégrer son équipe. Je pense que nous allons apprendre beaucoup l’un de l’autre. » explique Laurent

Navigations en double au programme !

Le duo commencera à s’entraîner après la mise à l’eau de Groupe APICIL. Puis, ils disputeront ensemble le Défi Azimut avant de s’élancer le 29 octobre prochain sur la Transat Jacques Vabre, temps fort de cette saison 2023. D’ici là, Damien va continuer de fourbir ses armes sur les IMOCA à grands foils en naviguant aux côtés de Samantha Davies sur la Guyader Bermudes 1000 Race à bord d’Initiatives-Cœur.

Laurent Bourguès

  • 42 ans, 2 enfants
  • Vit à Lorient
  • 5e bizuth de la Solitaire du Figaro 2022
  • 3e en 2021 de The Ocean Race Europe sur l’IMOCA Linkedout
  • Transat AG2R (13e en 2010)
  • Directeur Technique des IMOCA Iniatives-Cœur, Le Souffle du Nord, Malizia, LinkedOut et du trimaran Ocean Fifty Actual.
  • 2 participations à la Mini-Transat

Damien tire un bilan positif de son expérience sur The Ocean Race à bord de Biotherm

Damien Seguin est de retour à Lorient pour suivre le chantier de son bateau Retour d’expérience sur trois mois de compétition en équipage à bord de Biotherm Samantha Davies a invité Damien à bord d’Initiatives-Cœur pour la Bermudes 1000 Race. Le nom du co-skipper de Groupe APICIL sur la Transat Jacques Vabre sera dévoilé prochainement…

Damien , concentré pour la plus longue étape de The Ocean Race

Hier, dimanche 26 février à 13H15 (heure française), Damien a pris le départ de la 3è et plus longue étape de l’histoire de The Ocean Race (12 750 milles l’équivalent de 23 600 km) à bord de l’IMOCA Biotherm, skippé par Paul Meilhat. Cette étape, qui devrait durer près de 40 jours, se joue entre…

Un important chantier d’optimisation pour le monocoque Groupe APICIL

Alors que Damien prendra ce dimanche le départ de la 3e et plus longue étape de The Ocean Race à bord du bateau Biotherm skippé par Paul Meilhat, son monocoque 60’ Groupe APICIL – vainqueur du dernier Vendée Globe sous les couleurs de Maître CoQ – subit actuellement un important chantier dans le but d’accroître ses…