Damien Seguin et Yoann Richomme ont en fini avec le Pot au Noir. A bord de Groupe APICIL, les deux skippers sont soulagés d’être sortis de ce dernier qui a été très sévère mais l’accalmie n’est pas encore là. Actuellement, 14ème les deux skippers progressent au près péniblement vers Salvador de Bahia alors que les premiers bateaux, les Multi 50 ont franchi la ligne d’arrivée. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la vie à bord de Groupe APICIL n’est pas chose aisée.

« On avance, on avance. C’est sûr que c’est mieux que dans le Pot au Noir mais ce n’’est pas super agréable non plus. On est au près dans 18 nœuds de vent. On tape dans les vagues, ça mouille, on vit penché à 25 degrés et il y a une espèce de microorganisme dans l’océan qui rend le pont et le cockpit très glissant. Ce n’est pas simple pour se déplacer, ni pour se faire à manger… »

Fort heureusement, les prochaines heures devraient être meilleures comme le souligne Damien. « On devrait arriver dans la soirée vers l’île de Fernando, là les choses doivent s’améliorer » Le leader des IMOCA, APIVIA mené par Charlie Dalin et Yann Eliès est de son côté attendu cette nuit à Salavdor

[Changer De Regard] S2 #4 – Nos différences nous réunissent !

Gravir le Mont Ventoux en vélo aux côtés des collaborateurs du Groupe APICIL : c’est le défi que s’était lancé Damien à la fin de son Vendée Globe ! Accompagné également de Chris Ballois et Elise Marc, athlètes de la Team APICIL, Damien est revenu sur ses terres natales pour partager cette aventure avec ceux…

[Changer De Regard] S2 #3 – Uniques, ensemble !

Dans cet épisode nous vous emmenons au cœur de l’équipe qui entoure Damien au quotidien et sur les périodes de courses, comme les 48H Azimut qui se sont déroulées la semaine dernière à Lorient. Un collectif composé de personnalités et d’expertises différentes, œuvrant ensemble à la réussite des projets de notre skipper !

Un bon entraînement

Le Défi Azimut – Lorient Agglomération s’est achevé ce dimanche. Au programme, cinq jours de compétition divisés en trois actes : runs de vitesse, 48 heures Azimut et le tour de l’île de Groix dont le départ a été donné ce jour à 13H20. Trois exercices différents qui ont permis aux 14 IMOCA inscrits de…