Damien Seguin et Yoann Richomme ont en fini avec le Pot au Noir. A bord de Groupe APICIL, les deux skippers sont soulagés d’être sortis de ce dernier qui a été très sévère mais l’accalmie n’est pas encore là. Actuellement, 14ème les deux skippers progressent au près péniblement vers Salvador de Bahia alors que les premiers bateaux, les Multi 50 ont franchi la ligne d’arrivée. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la vie à bord de Groupe APICIL n’est pas chose aisée.

« On avance, on avance. C’est sûr que c’est mieux que dans le Pot au Noir mais ce n’’est pas super agréable non plus. On est au près dans 18 nœuds de vent. On tape dans les vagues, ça mouille, on vit penché à 25 degrés et il y a une espèce de microorganisme dans l’océan qui rend le pont et le cockpit très glissant. Ce n’est pas simple pour se déplacer, ni pour se faire à manger… »

Fort heureusement, les prochaines heures devraient être meilleures comme le souligne Damien. « On devrait arriver dans la soirée vers l’île de Fernando, là les choses doivent s’améliorer » Le leader des IMOCA, APIVIA mené par Charlie Dalin et Yann Eliès est de son côté attendu cette nuit à Salavdor

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…