Après 8 heures de course et un départ réussi, Damien sur Groupe APICIL est 11e place de la flotte IMOCA, à 37,5 nm du leader de la course, Alex Thomson.

Il revient pour nous sur ses premières heures de course :

Je suis content de mon départ et de mon premier bord. En ce moment, il y a 17-20 nœuds de vent. Ça va se maintenir comme ça une bonne partie de la nuit puis ça va monter au fur et à mesure. C’est de la ligne droite. J’ai Isabelle Joschke à côté de moi et Romain Attanasio un peu derrière. Les conditions vont se renforcer dans la deuxième partie de la nuit. Ce sera plus sportif mais ça devrait s’améliorer ensuite ce qui nous permettra de descendre tout le long du golfe de Gascogne lundi. Il faudra avancer assez vite car l’arrivée de la dépression mardi s’annonce assez violente que ce soit en vent ou en hauteur de vagues. Ça ne va pas être de la rigolade. Quand nous serons au milieu, nous allons tous serrer les fesses, c’est certain. Il va falloir faire le tri entre la route la plus rapide donnée par les fichiers et la route réaliste de l’autre côté. Evidemment ces deux routes ne sont pas les mêmes.


La première nuit à bord s’annonce clémente, avant une météo nettement plus capricieuse dans les prochains jours.

Continuez de suivre Damien dans ce carnet de bord, sur notre compte Instagram et sur le direct de la Route du Rhum !

Bon vent !

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…