C’est parti pour la 1ère course de la saison pour Damien Seguin ! Après un long chantier hivernal et la mise à l’eau de son bateau fin avril, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL s’apprête à reprendre le chemin de la compétition. Il s’alignera aujourd’hui à Douarnenez au départ de la Bermudes 1000 Race, une course sélective pour le Vendée Globe 2020. Le parcours de 2000 milles emmènera les 17 skippers inscrits entre Douarnenez et Brest avec des passages au phare du Fastnet et au large des Açores. Les premiers devraient arriver d’ici une semaine.

Une mise en jambe

La Bermudes 1000 Race sera l’occasion pour Damien de retrouver ses marques à bord de son bateau Groupe APICIL avec lequel il a terminé 6ème de la Route du Rhum Destination Guadeloupe et qui a été remis au goût du jour cet hiver. En effet, désormais plus léger et équipé de dérives angulées et de nouvelles voiles, c’est une nouvelle monture que le skipper doit appréhender en vue de la prochaine Transat Jacques Vabre qu’il disputera avec Yoann Richomme et du Vendée Globe 2020.

« Je n’ai pas d’objectif sportif chiffré sur cette Bermudes 1000 Race car le bateau sort de chantier et j’ai encore pas mal de choses à voir dessus. Honnêtement, je ne peux pas dire que je suis complètement prêt pour être à 100% sur le bateau. Je suis en mode découverte mais c’est très bien qu’il y ait une épreuve comme ça en début d’année car cela m’oblige à faire du solitaire et ce sera vraiment l’occasion de valider tout le travail fait cet hiver » explique Damien Seguin qui sera la premier skipper handisport à prendre le départ du Vendée Globe en novembre 2020. Initialement prévu mercredi 8 mai à 13h, le départ de la Bermudes 1000 Race Douarnenez-Brest a été décalé à 17h aujourd’hui. « L’organisation a reculé le départ car un gros coup de vent est annoncé demain. Le début de parcours ne devrait pas être trop compliqué. Après il va falloir voir comment les modèles .

Un Grand Prix Guyader satisfaisant

A l’occasion du Grand Prix Guyader le week end dernier, le skipper de Groupe APICIL et son équipe ont eu l’occasion d’effectuer différents tests et réglages.

« Nous n’avons pas fait tout le programme mais c’était l’occasion d’emmener du monde sur l’eau et de valider certaines choses de notre côté sur le bateau. On sent que le travail qui a été fait cet hiver a été fait dans le bon sens. C’est un bateau plus léger. Les dérives fonctionnent bien et les nouvelles voiles sont un véritable plus. C’est très satisfaisant de voir que le boulot qu’a fait mon équipe cet hiver porte ses fruits. Je ne suis pas sur un nouveau bateau mais je suis sur une évolution. Et ça fait plaisir de sentir que j’ai un bateau qui, je pense, sera plus performant. »


Restez connectés à ce carnet de bord et à notre compte Instagram pour suivre en direct la course de Damien.

Bon vent !

Vendée Arctique: Damien Seguin abandonne

Après avoir averti son équipe technique hier à 18h00 que son support d’alternateur avait cassé empêchant ainsi de recharger totalement les batteries, Damien Seguin a rallié Port-La-Forêt ce jour en fin de matinée. Le skipper de Groupe APICIL a été rejoint par sa Team qui a rapidement fait un diagnostic des dégâts à bord.  …

Vendée Arctique: Damien Seguin fait route vers La Bretagne

A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire…

Vendée Arctique: Retour en images sur le départ

Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL s’est élancé hier à 15H30 sur sa première course de l’année : la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Un départ que le triple médaillé olympique a pris tout en prudence au vu des conditions météos assez toniques qui accompagnaient la flotte des 20 concurrents : ciel gris, mer…