Une dizaine de jours après la Bermudes 1000 Race, Damien Seguin est de retour en compétition sur les pontons trinitains pour disputer à bord du monocoque Groupe APICIL l’Armen Race Uship!

Objectif : mettre le bateau en configuration Transat Jacques Vabre

Cette course offshore en équipage s’élancera jeudi à 16H de la Trinité sur Mer. Au menu, 7 IMOCA pour assurer le spectacle et 300 milles nautiques à parcourir pour aller virer la Bouée Occidentale de Sein située au large du phare d’Ar Men avant de redescendre contourner l’Ile d’Yeu et revenir sur La Trinité. Pour ce faire, Damien a convoqué plusieurs hommes à bord : Guillaume Trotte (l’un de ses préparateurs), Jean-Charles Monnet (performeur), Frédéric Moreau (voilerie All Purpose) et David de Prémorel du cabinet Finot-Conq qui a construit le bateau et qui continue de suivre son avancement.

Damien Seguin, skipper de Groupe APICIL, nous raconte :

« Nous sommes satisfaits d’être là car c’est une course en équipage et c’est toujours une belle étape la Trinité-sur-Mer. Et puis, c’est une course en équipage et il n’y en a pas beaucoup dans l’année. Nous sommes 7 IMOCA, c’est un joli plateau. Avec notre bateau, on peut tirer notre épingle du jeu. C’est l’occasion de faire une course en plus dans le calendrier. C’est super. Nous venions de remettre le bateau à l’eau quelques jours avant de participer au Grand Prix Guyader et à la Bermudes 1000 Race, du coup c’était assez soudain et nous n’avons pas pu quantifier certaines modifications sur le bateau. Là c’est une course en équipage donc nous aurons plus l’occasion de le faire. L’objectif est de travailler pour mettre le bateau en configuration de la Transat Jacques Vabre. Et puis après cela, nous allons suivre Yoann sur la Solitaire du Figaro. ».


Une belle course en perspective pour Damien et son équipe  ! Restez connectés sur ce carnet de bord et sur notre compte Instagram pour suivre la course de Damien.

Bon vent !

Des allures de Quinté +

Il ne reste plus que 1 900 milles à parcourir pour Groupe APICIL pour apercevoir enfin les Sables d’Olonne soit environ six jours de course. C’est court et long à la fois. Court pour nous à terre qui attendons chaque nouveau classement avec impatience tant la course qui se joue est haletante ! Long pour…

Le monde olympique et paralympique admiratif des performances de Damien Seguin

« Les JO, c’est tellement à part et hors du temps que tu voudrais que cela dure toujours… » Pas sûr que Damien Seguin, 5e du Vendée Globe, en dise autant de la course autour du monde si on lui pose la question aujourd’hui, alors qu’il sort tout juste d’un éprouvant passage du Pot au…

La tête à l’endroit

En passant l’équateur à 6h45 (heure française) ce dimanche 17 janvier, Damien a fait son retour dans l’hémisphère Nord. Un hémisphère qu’il avait quitté il y a quasiment deux mois puisque le skipper de Groupe APICIL avait rejoint le Sud, le 19 novembre dernier. Une étape importante synonyme évidement de « retour à la maison…