« Tout va bien. Ça glisse tout seul ce matin sur une mer sans vague. Du bonheur ! »

A bord de Groupe APICIL, Damien Seguin et Yoann Richomme savourent et poursuivent leur progression vers le Sud le long des côtes marocaines. Les deux skippers sont en approche de la dorsale anticyclonique et naviguent actuellement dans des conditions météo agréables, 10-12 nœuds de vent. L’empannage qui leur permettra d’attraper par la suite les alizés est prévu dans la soirée. D’ici là, Damien et Yoann vont devoir s’affairer à bord et être très attentifs pour s’échapper au plus vite de cette zone de calmes. Les manœuvres risquent donc d’être nombreuses.

 

Toujours 9ème au classement provisoire, le monocoque 60’ Groupe APICIL navigue en compagnie de Corum (Jean Le Cam / Nicolas Troussel), Arkea Paprec (Sébastien Simon / Vincent Riou) et 11th Hour Racing (Chalie Enright / Pascal Bidegorry). Ces quatre bateaux se tiennent en 10 milles. 53 milles devant, APIVIA mené par Charlie Dalin et Yann Eliès, emmène ce groupe d’IMOCA. Si les écarts entre les monocoques du Sud demeurent assez serrés après quatre jours de course, il est fort probable que l’élastique se tende dans les prochaines heures. Il faut donc accrocher le bon wagon.

« Nous devrions être plus à l’aise sous spi à partir de ce soir mais les écarts vont se creuser car devant, ils vont toucher le vent avant nous. Ensuite, ce sera du portant jusqu’au pot au noir ce qui nous va bien. » explique Damien Seguin.

 

Damien Seguin, skipper Groupe APICIL :

 

« Tout va bien. Ça glisse tout seul ce matin sur une mer sans vague. Du bonheur ! Nous nous sommes un peu faits coincer le long du Portugal. Nous avons touché une zone avec moins de vent et nous n’étions pas très rapides. Nous devrions être plus à l’aise sous spi à partir de ce soir mais les écarts vont se creuser car devant, ils vont toucher le vent avant nous. Ensuite, ce sera du portant jusqu’au pot au noir ce qui nous va bien. Nous nous approchons de la dorsale. L’empannage est prévu pour 20H TU. »

Damien Seguin, 10è des 48 heures Azimut : « La différence s’est faite sur la vitesse »

Damien Seguin et son monocoque Groupe APICIL se sont élancés de Lorient jeudi à 15H52 pour le Défi Azimut. Au menu, un parcours en triangle de 500 milles au milieu du Golfe de Gascogne avec deux marques de parcours à doubler. Une dernière confrontation pour les 17 skippers engagés sur ce Défi avant de se…

[Changer de Regard] #4 : au bout de leurs rêves

Après un petit chantier estival, Groupe APICIL était au départ ce mercredi du Défi Azimut qui se déroule à Lorient. Un rendez-vous important à quasiment deux mois du Vendée Globe avec pas moins de 19 IMOCA présents. Cette course est l’occasion pour Damien Seguin de réviser ses gammes et de se confronter une dernière fois…

[Changer de Regard] #3 : une rencontre extra-ordinaire

Retrouvez ici le 3ieme épisode de la nouvelle série [Changer de Regard] de la #GroupeAPICILTeamVoile ! Vous découvrirez au fur et à mesure des épisodes comment avec ce projet voile, nous souhaitons favoriser la cohésion sociale en changeant le regard que porte la société sur le handicap. Rencontre exceptionnelle à bord de l’IMOCA Groupe APICIL…