« Tout va bien. Ça glisse tout seul ce matin sur une mer sans vague. Du bonheur ! »

A bord de Groupe APICIL, Damien Seguin et Yoann Richomme savourent et poursuivent leur progression vers le Sud le long des côtes marocaines. Les deux skippers sont en approche de la dorsale anticyclonique et naviguent actuellement dans des conditions météo agréables, 10-12 nœuds de vent. L’empannage qui leur permettra d’attraper par la suite les alizés est prévu dans la soirée. D’ici là, Damien et Yoann vont devoir s’affairer à bord et être très attentifs pour s’échapper au plus vite de cette zone de calmes. Les manœuvres risquent donc d’être nombreuses.

 

Toujours 9ème au classement provisoire, le monocoque 60’ Groupe APICIL navigue en compagnie de Corum (Jean Le Cam / Nicolas Troussel), Arkea Paprec (Sébastien Simon / Vincent Riou) et 11th Hour Racing (Chalie Enright / Pascal Bidegorry). Ces quatre bateaux se tiennent en 10 milles. 53 milles devant, APIVIA mené par Charlie Dalin et Yann Eliès, emmène ce groupe d’IMOCA. Si les écarts entre les monocoques du Sud demeurent assez serrés après quatre jours de course, il est fort probable que l’élastique se tende dans les prochaines heures. Il faut donc accrocher le bon wagon.

« Nous devrions être plus à l’aise sous spi à partir de ce soir mais les écarts vont se creuser car devant, ils vont toucher le vent avant nous. Ensuite, ce sera du portant jusqu’au pot au noir ce qui nous va bien. » explique Damien Seguin.

 

Damien Seguin, skipper Groupe APICIL :

 

« Tout va bien. Ça glisse tout seul ce matin sur une mer sans vague. Du bonheur ! Nous nous sommes un peu faits coincer le long du Portugal. Nous avons touché une zone avec moins de vent et nous n’étions pas très rapides. Nous devrions être plus à l’aise sous spi à partir de ce soir mais les écarts vont se creuser car devant, ils vont toucher le vent avant nous. Ensuite, ce sera du portant jusqu’au pot au noir ce qui nous va bien. Nous nous approchons de la dorsale. L’empannage est prévu pour 20H TU. »

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…