A retenir :

  • Le kit pédagogique de la Transat Jacques Vabre « l’Escape Game ou Jeu d’Evasion » a été retranscris en FALC (Facile à Lire et à Comprendre)
  • Une grande première pour une course au large
  • Il s’adresse aux personnes en situation de handicap mental
  • Une initiative proposée par le Groupe APICIL et répondant à la volonté des organisateurs d’offrir des contenus accessibles à un plus large public

A l’occasion de la Transat Jacques Vabre – Normandie Le Havre et en corrélation avec sa politique RSE dédiée à l’accompagnement et l’inclusion des personnes en situation de handicap, le Groupe APICIL a proposé à l’organisation de la course de développer un support pédagogique inclusif. En répondant favorablement à cette suggestion du partenaire de Damien Seguin, la Transat Jacques Vabre devient le premier organisateur de course au large à initier cette démarche en faveur des enfants déficients mentaux.

 

C’est ainsi que l’Escape Game ou Jeu d’Evasion de la course – un kit ludo-pédagoqique adapté aux programmes scolaires de cycle 2 et 3 et aux intérêts des enfants – a été retranscris en FALC (Facile à Lire et à Comprendre) dans le but d’être accessible à un plus large public. Le langage FALC est un ensemble de règles ayant pour finalité de rendre l’information facile à lire et à comprendre pour les personnes atteintes d’handicap mental.

 

Comme pour la version classique, l’objectif de ce kit adapté est de donner du sens aux apprentissages en créant des passerelles entre le milieu sportif, culturel et environnemental. Il faut environ 45 minutes pour que les enfants puissent résoudre les énigmes de ce kit construit sous forme de jeu. De courtes vidéos les guident en abordant de nombreux thèmes : l’histoire de la course, le parcours, les bateaux, la vie à bord, la météo, etc.

En collaboration avec l’ESAT de Saint André sur Orne

Pour procéder à la retranscription et à l’adaptation en FALC de cet « Escape Game », le Groupe APICIL s’est entouré des compétences de dix travailleurs de l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) de Saint-André sur Orne (14 ). En effet, l’établissement a créé il y a deux ans un atelier FALC qui a permis à ses animateurs et à plusieurs personnes en situation de handicap de se former à cette méthode de langage et à ses règles spécifiques. Une collaboration rendue possible grâce à la plateforme de services de prestataires responsables (https://www.unapeietentreprises.fr) qui a été mise en place par l’association Unapei dont le Groupe APICIL est partenaire.

 

Pour retrouver le kit pédagogique traduit en FALC et proposé par le Groupe APICIL, rendez-vous sur la page voile du site Groupe APICIL et sur le site junior de la Transat Jacques Vabre .

Déclarations

Véronique Roux, chargée du développement social au sein du Groupe APICIL :

« Nous sommes très fiers de proposer un support pédagogique accessible au plus grand nombre. Au niveau de l’action sociale, le Groupe APICIL est souvent un levier. Comme le dit Damien seguin, notre skipper, nous ouvrons la porte et nous mettons le pied pour ne pas qu’elle se referme. Ainsi, nous espérons que cette idée donnera à d’autres courses l’envie de faire la même chose et pourquoi pas d’aller encore plus loin. Je remercie les travailleurs de l’ESAT qui ont collaboré sur ce dossier, un exercice peu commun et pas facile compte tenu de l’originalité du support, mais sur lequel tous ont pris beaucoup de plaisir. »

Emilie Llorens, coordinatrice développement durable Transat Jacques Vabre:

“ Améliorer et développer l’accès à la Transat Jacques Vabre et ses contenus pour tous les publics est un de nos objectifs, et nous sommes ravis et très reconnaissants d’avoir pu bénéficier du soutien et de l’expertise du Groupe APICIL pour traduire notre kit pédagogique en FALC”.

Damien Seguin, skipper de Groupe APICIL, engagé sur la Transat Jacques Vabre avec Benjamin Dutreux :

« Notre sport est une occasion constante de partager. Avec le Groupe APICIL, nous avons construit un projet porteur de sens qui vise à essayer de lever les barrières et de passer des messages pour une société plus inclusive. Avoir retranscris ce dossier pédagogique en FALC s’inscrit dans cette dynamique et ouvre notre sport à un plus grand nombre. J’espère que cette grande première va devenir un exemple et créé des automatismes auprès des organisateurs dans la voile et même au-delà dans l’univers du sport. »

Groupe APICIL et Damien Seguin, bien arrivés à Lorient

A 13h45 aujourd’hui, Damien Seguin a pu enfin mettre pied à terre à Lorient après le démâtage de son IMOCA survenu dans la nuit de jeudi à vendredi suite à une collision avec un cargo. Accueilli par l’ensemble de son équipe, ses amis, sa famille, ses partenaires, quelques promeneurs et le navigateur japonais Kojiro Shiraishi,…

Damien Seguin en sécurité sur son IMOCA Groupe APICIL

Après son démâtage survenu à 3H30 dans la nuit de jeudi à vendredi, suite à une collision avec un cargo, Damien Seguin a pris la décision d’abandonner la Route du Rhum – Destination Guadeloupe et de faire route au moteur vers Lorient. Il a réussi à fabriquer un gréement de fortune avec l’un de ses…

Après son démâtage , Damien Seguin fait route vers Lorient

Groupe APICIL en course sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe a été percuté par un cargo cette nuit à 3H30 alors qu’il naviguait en 14e position de la flotte des IMOCA. Le choc a entrainé le démâtage du monocoque de Damien Seguin. Le skipper de Groupe APICIL va bien et n’est pas blessé…