Spi, un mot à la fois court et mystérieux

Peut-être avez-vous déjà entendu cette appellation mystérieuse dans la bouche des marins : le spi… Mais savez-vous de quoi il s’agit exactement ?

Le spi est en fait l’abréviation de spinnaker. Il s’agit d’une voile avant qui ressemble à un parachute ou une montgolfière.

Le spi est utilisé lors d’allures portantes et contrairement aux autres voiles de l’avant, le spi n’est pas fixé sur l’étai.

Il existe deux types de spi : symétrique (qui nécessite un tangon pour le maintenir) et asymétrique (qui ne nécessite pas de tangon).

Pour hisser ou affaler le spi, il est nécessaire d’être au grand large et d’avoir un bateau équilibré.

Le lexique du lexique !

Pour que le vocabulaire marin n’ait plus de secret pour vous, voici la définition de quelques termes présents dans cet article :

  • Allure portante: allures dans lesquelles le vent vient par le travers du bateau. S’il arrive à 90°, il s’agit du travers. De ¾, c’est le largue ou le grand largue. De l’arrière, c’est le vent arrière.
  • Etai: cordage tendu de l’avant du navire à la tête du mât et destiné à consolider ce mât contre les efforts qui s’exercent de l’avant à l’arrière.
  • Grand largue (et non grand large) : allure portante lors de la laquelle, le vent provient de ¾ arrière.
  • Tangon de spi: élément du gréement des voiles d’avant tenu horizontalement par un « hale » (qui permet de régler verticalement la bôme) et relié au spi par le bras. Il maintient celui-ci.

Vous savez à présent tout sur le spi !


Rendez-vous très prochainement pour la définition d’un nouveau terme de voile. D’ici là continuer à nous suivre sur ce carnet de bord et sur notre compte Instagram.

Bon vent !

Une nouvelle saison de notre websérie [Changer de Regard] !

Embarquons tous ensemble dans cette nouvelle saison sportive 2021 avec la websérie #ChangerDeRegard !   A travers ses courses, ses interventions, ses actions tout au long de ses saisons sportives, Damien est un rôle modèle qui œuvre pour une société plus solidaire. Il ouvre la voie, montre qu’il faut croire en ses rêves et ses…

Damien et le Groupe APICIL embarqueront dès 2022 à bord de l’IMOCA, vainqueur du dernier Vendée Globe !

Un bateau à foils pour Damien Seguin et le Groupe APICIL dès la saison 2022 Le skipper a choisi d’acquérir l’IMOCA, vainqueur du dernier Vendée Globe (l’actuel Maître Coq de Yannick Bestaven) Une deuxième campagne Vendée Globe sous le signe de la course pour l’inclusion Un projet au sens fort et plus ambitieux sportivement, prêt…

Le monocoque 60’ Groupe APICIL mis à l’eau

Le monocoque 60’ Groupe APIClL a été remis à l’eau et remâté mercredi après-midi à Port-La-Forêt après trois mois de chantier. Il a été entièrement révisé par la Team Groupe APICIL suite au Vendée Globe. Damien Seguin, skipper de Groupe APICIL et toute son équipe étaient présents à Port-La-Forêt pour veiller au bon déroulement des…