Le monocoque qui mènera Damien jusqu’à Pointe-à-Pitre !

La Route du Rhum est une course légendaire. Une légende écrite depuis 40 ans par les skippers et leurs voiliers. Un défi que va relever Damien à la barre de Groupe APICIL, son IMOCA de 60 pieds. L’occasion de vous donner toutes les informations sur ce monocoque qui mènera Damien jusqu’à Pointe-à-Pitre !

Groupe APICIL en quelques données clés

  • Son année de construction : 2008
  • Sa 1ère mise à l’eau : juin 2008
  • Ses architectes : Finot & Conq
  • Sa longueur : 60 pieds, soit 18,28m
  • Sa largeur : autour de 5,80m
  • Son tirant d’air : 29m
  • Son tirant d’eau : 4,5m

Dix ans d’histoire sur les plus grandes courses du monde !

Racheté et aménagé par Damien Seguin en 2017, Groupe APICIL a participé, sous d’autres noms depuis 2008 et sa construction, à de prestigieuses épopées nautiques. Route du Rhum 2010 (avec Christopher Pratt), Transat Jacques Vabre 2015 (avec Eric Bellion et Sam Goodchild), Vendée Globe 2016 (où il termine 9ème barré par Eric Bellion). Un voilier qui a donc fait ses preuves et qui connaît bien les vagues de l’Atlantique !

IMOCA, le voilier du Vendée Globe !

Voiliers de 60 pieds construits en matériaux composites, les IMOCA font partie des plus rapides monocoques des courses modernes. Ils sont, en effet, conçus pour être à la fois le plus léger possible (gain de vitesse) et assez solides pour résister aux rudes conditions de navigation qu’impose la haute mer.

L’histoire de l’IMOCA et celle du Vendée Globe se confondent. Il est le voilier de ce tour du monde à la voile et fait rêver les meilleurs skippers en solitaire et en tandem qui régatent sur les océans !

A l’image de Damien Seguin, qui barre pour la première, avec Groupe APICIL, un IMOCA avec pour objectif, au-delà la Route du Rhum 2018, de participer au Vendée Globe 2020 !

Groupe APICIL, un IMOCA compétitif et adapté au défi de Damien Seguin

Racheté à Eric Bellion, Groupe APICIL est passé entre les mains de l’équipe technique de Jean Le Cam, choisie par Damien, pour une préparation générale. Une réflexion sur l’adaptation de certains postes à son handicap a été également engagée en vue de sa participation à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Laissons Damien nous en dire davantage :

« Pour la petite histoire, c’est la première fois que j’adapte un bateau spécifiquement à mon handicap. Jusqu’à présent, c’est moi qui m’adaptais au bateau. Mais comme je n’ai qu’une seule main et que le 60 pieds est un bateau extrêmement puissant sur lequel les manœuvres sont compliquées et nécessitent de la force physique, il fallait trouver une solution. L’idée était d’utiliser la force que j’avais dans les deux bras et non dans un seul pour que je puisse pousser et tirer sur la colonne de winch. Je connaissais depuis pas mal de temps le centre de rééducation de Kerpape. Je suis donc allé les voir pour leur parler de l’aménagement que je comptais faire sur le bateau. Ils ont été très enthousiastes à l’idée de travailler sur ce projet. Nous avons donc réalisé un prototype qui est aujourd’hui à poste sur le bateau. Je m’en sers et je m’en servirai sur la Route du Rhum. » – Damien Seguin


Voilà, vous savez tout sur le voilier de Damien ! Prêts à prendre la mer avec nous ?

En attendant de plus amples infos sur la voile, son langage et ses spécificités, rendez-vous sur notre page Instagram !

Bon vent !

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…