Actuellement 6ème au classement provisoire, Damien Seguin et Yoann Richomme, skipper et co-skipper de Groupe APICIL traversent actuellement le Pot au Noir, zone de convergence intertropicale. Après une bonne nuit, les deux skippers se réjouissaient ce matin de pouvoir entrer dans le Pot au Noir à l’endroit souhaité. Damien et Yoann ont tenté un décalage dans l’ouest pour espérer s’extirper de cette zone erratique au plus vite. Un résultat qui semble porter ses fruits puisqu’ils progressent actuellement à une vitesse de 10,2 nœuds et ne sont plus qu’à 8 milles de Banque Populaire, plus décalé à l’Est.

Message reçu de Damien Seguin cet après-midi :

« Ça va plutôt pas mal à bord de Groupe APICIL ; Nous avons passé une bonne nuit avec du vent et un bon angle. Actuellement, nous avons assez de vent pour avancer. Par contre, il fait très chaud. Nous sommes contents d’avoir pu glisser devant Corum. Là, il y a 9 nœuds de vent et on avance à 10 nœuds à 90 du vent. »

Revivez en image l’arrivée de Damien et Yoann !

(re)vivez comme si vous y étiez l’arrivée de Damien & Yoann à Salvador de Bahia ! Dans un cadre splendide, Damien et Yoann Richomme ont franchi la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre en 15j 18h 17min 21sec ⏱ Une traversée exigeante mais très enrichissante pour le duo handivalide toujours aussi soudé et battant,…

Groupe APICIL 14ème de la Transat Jacques Vabre !

Dans la course au large en double, la longévité du duo n’est pas toujours de mise. Car passer 15 jours de mer à deux dans un espace restreint en gérant la pression permanente de la compétition n’a rien d’anodin. Le couple Damien Seguin / Yoann Richomme fait donc un peu figure d’exception ! Sur l’ensemble de…

Groupe APICIL attendu demain soir à Salvador de Bahia

Alors qu’APIVIA, mené par Charlie Dalin et Yann Eliès a franchi la ligne d’arrivée à Salvador de Bahia cette nuit en vainqueur en IMOCA, Damien Seguin et Yoann Richomme poursuivent leur route vers le Brésil. 14ème au dernier classement, les deux skippers de Groupe APICIL s’accrochent même si la chaleur à bord devient assez insupportable.…