Après un bon départ, Damien, sur Groupe APICIL, évolue actuellement – nous sommes mardi soir – en 10ème position dans la flotte des IMOCA.

Notre skipper a connu une nuit agitée avec du vent et une mer très formée qui n’a pas épargné les bateaux, comme celui d’Isabelle Joschke qui a démâté. Le triple médaillé olympique rencontre actuellement une météo difficile (rafales à 35 – 40 nœuds de vent) depuis le début de la nuit comme l’ensemble de la flotte IMOCA.

Fatigué mais content de sa position, il progresse sur une route Sud, une route plus sécurisante que la route nord choisie par le leader de la flotte, Hugo Boss. La course a donc été mise entre parenthèse pour Damien qui confie que sa priorité du moment reste de gérer des conditions difficiles et de ne pas casser.

Il y a 30 nœuds de vent avec un peu de mer. La nuit a été tonique. Le bateau va bien, il n’y a rien de cassé à bord. Je fais une route vers le sud, c’est plus sécurisant le temps que passe le front. En ce moment, nous avons des rafales à 35- 40 nœuds. J’ai réussi à me reposer mais c’est difficile de trouver une position. Je n’arrive pas vraiment à me détendre.  Il faut être prudent et ne rien casser. En attendant, je fais le dos rond. Je réactiverai le mode course plus tard. Nous avons eu beaucoup de manœuvres depuis le départ, la fatigue commence à se faire sentir. Damien, joint par téléphone


Nous continuons de suivre l’avancée de Damien sur cette mer déchaînée et de la soutenir sur notre compte Instagram et bien sûr dans ce carnet de bord ! #GoDamien

Bon vent !

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…