A environ 24h de son arrivée en Guadeloupe, Damien progresse à bonne allure vers son île. Dans l’impossibilité d’utiliser son grand gennaker depuis hier, il fait route sous petit gennaker dans un vent relativement stable de 17 à 19 nœuds, sans grain pour l’instant.

La très bonne nouvelle de la nuit, c’est que, malgré la perte de sa grande voile de portant, il ne semble pas trop pénalisé pour l’atterrissage sur la Guadeloupe et fait route directe vers la Tête à l’Anglais, pointe nord ouest de l’île.

J’essaie de trouver le bon compromis entre ma vitesse et l’angle de descente que je fais pour essayer de ne pas avoir à tirer de contre bord pour arriver sur la Gwada. C’est intéressant de voir que le travail paie aussi par rapport à mes adversaires directs. Ils ne me reprennent presque rien malgré mon manque de grand Gennaker devant, commente le skipper de Groupe APICIL.

Se reposer pour aborder la dernière ligne droite de la manière façon

Après avoir passé plus d’une heure hier à récupérer son immense voile (350 m²) tombée à l’eau, il a pu se reposer pour reprendre des forces et arriver le plus « frais » possible sur l’ile. « J’essaie aussi de me reposer un peu, je pense que c’est sage de ne pas aborder le contournement de la Guadeloupe dans un état trop fébrile ». Lui qui a vécu de nombreuses années en Guadeloupe sait mieux que quiconque que le tour de l’île de nuit, va nécessiter une vigilance maximale. Un objectif : ne pas se faire piéger trop longtemps dans les dévents.

A 12h30 ce dimanche, Damien navigue toujours en 6e position à 175 milles du but. Il devance le suisse Alan Roura de 68 milles et décalé dans le sud de Groupe APICIL et Stéphane Le Diraison de 101 milles. Il est attendu demain matin en début de matinée (heure locale) soit début d’après-midi (heure française).

Classement de la classe IMOCA à 12h30, ce dimanche 18 novembre

  1. Paul Meilhat / SMA (arrivé le 17 novembre à 1h23’18’’)
  2. Yann Eliès / UCAR Saint-Michel (arrivé le 17 novembre à à 3h38’30’’)
  3. Alex Thomson / Hugo Boss (arrivé le 16 novembre à 13h8’58’’)
  4. Vincent Riou / PRB (arrivé à 17 novembre à 14h21’08’’)
  5. Boris Hermann / Malizia 2 – Yacht Club de Monaco (arrivé le 17 novembre à 17h 47’ 30’’)
  6. Damien Seguin / Groupe APICIL à 175,2 milles de l’arrivée
  7. Alan Roura / La Fabrique à 68,5 milles de Groupe APICIL
  8.  Stéphane Le Diraison / Time for Oceans à 101,1 milles de Groupe APICIL

Restez connectés à ce carnet de bord et à notre compte Instagram pour suivre en direct l’arrivée de Damien à Pointe-à-Pitre.

Bon vent !

Téléchargez le livret pédagogique de la Route Du Rhum !

Afin de permettre aux enfants de mieux comprendre le défi de Damien pour cette Route du Rhum, le Groupe APICIL a créé un livret pédagogique « La Route du Rhum avec Damien » ! Dis-moi Damien, c’est quoi la Route du Rhum ? Cette petite fille espiègle qui questionne Damien au fil des pages, c’est…

« Un bon entrainement pour la Route du Rhum »

A 11H46’15’’ ce samedi, Damien Seguin a franchi la ligne d’arrivée des 48H Azimut solo en 12e position. Le skipper de Groupe APICIL a effectué le parcours de 505 milles en 1 jour 20 heures 40 minutes 15 secondes. Il a mis 4h57’25’’ de plus que le vainqueur, Charlie Dalin (APIVIA). Après un départ sur les…

Magnifique départ en pole position !

C’est à 15H08 ce jour que Damien s’est élancé à bord de son IMOCA Groupe APICIL pour disputer les 48 heures Azimut, une course offshore de 500 milles qu’il réalise en solitaire. Sur le plan d’eau, tout était réuni pour offrir un beau spectacle : soleil, vent de secteur nord-ouest de 7-8 nœuds, une flotte…