Toujours 9ème de la classe IMOCA, Damien rencontre actuellement des conditions météorologiques radicalement différentes de celles des derniers jours. Les 50 noeuds éoliens sont bien loin…

Je cherche le vent. Ce n’est pas beaucoup plus facile à gérer. C’est beaucoup de stress de ne pas avancer comme ça sur l’eau. Il faut essayer de trouver un chemin dans les fichiers météos… – Damien Seguin


Rendez-vous demain pour une prochaine vidéo à bord et toujours sur notre compte Instagram. #GoDamien

Bon vent !

À lire également


Vendée Arctique: Damien Seguin abandonne

Après avoir averti son équipe technique hier à 18h00 que son support d’alternateur avait cassé empêchant ainsi de recharger totalement les batteries, Damien Seguin a rallié Port-La-Forêt ce jour en fin de matinée. Le skipper de Groupe APICIL a été rejoint par sa Team qui a rapidement fait un diagnostic des dégâts à bord.  …

Vendée Arctique: Damien Seguin fait route vers La Bretagne

A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire…

Vendée Arctique: Retour en images sur le départ

Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL s’est élancé hier à 15H30 sur sa première course de l’année : la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Un départ que le triple médaillé olympique a pris tout en prudence au vu des conditions météos assez toniques qui accompagnaient la flotte des 20 concurrents : ciel gris, mer…