Alors que les premiers concurrents de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe (les Ultims) s’apprêtent à franchir la ligne d’arrivée de cette 11ème édition, Damien Seguin a connu une nuit agitée à bord de son 60’ Groupe APICIL. Le skipper a dû faire face à des variations de vent qui l’ont contraint à enchaîner les virements de bord. Toujours 8ème au classement, il se prépare à un nouveau régime météo qui devrait lui permettre d’hisser les voiles de portant.

Des nouvelles de Damien joint au téléphone ce soir…

Rien ne s’est passé comme prévu. C’est un système météo compliqué. Je suis tombé cette nuit dans une ligne de grain. Il faisait noir, je n’y voyais rien donc ce n’était pas simple. Le vent au lieu de se renforcer à droite a molli dans la gauche. En fait, j’étais trop dans mon truc. J’aurais dû être plus dans une stratégie générale et accepter de faire route directe au lieu de ça j’ai enchaîné les virements de bord. J’en ai fait huit au total.

Résultat, je me suis débattu comme le diable pour pas grand-chose. C’est le métier qui rentre, dira-t-on ! Heureusement, je me suis pas mal reposé en fin de matinée. J’ai parlé à la VHF à Sidney Gavignet qui était à 200 mètres de moi. Ça m’a fait du bien de lui parler, cela m’a permis de me remettre de ma nuit. Vers 20h, le vent va se renforcer et il va passer au Nord alors que là nous étions dans un régime de Nord-Ouest.

Cela va nous permettre de descendre avec les voiles de portant. Je continue à me battre contre Alan et Stéphane même si ma priorité reste d’arriver et de ne pas mettre le bateau en danger. Une erreur est si vite arrivée. Aujourd’hui, j’avais entre 15 et 17 nœuds mais ça a été progressif toute la journée. Plus ça va plus, plus il y a de vent.


Rendez-vous demain pour de prochaines nouvelles du bord et continuez à consulter notre compte Instagram et à soutenir Damien : #GoDamien

Bon vent !

À lire également


Vendée Arctique: Damien Seguin abandonne

Après avoir averti son équipe technique hier à 18h00 que son support d’alternateur avait cassé empêchant ainsi de recharger totalement les batteries, Damien Seguin a rallié Port-La-Forêt ce jour en fin de matinée. Le skipper de Groupe APICIL a été rejoint par sa Team qui a rapidement fait un diagnostic des dégâts à bord.  …

Vendée Arctique: Damien Seguin fait route vers La Bretagne

A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire…

Vendée Arctique: Retour en images sur le départ

Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL s’est élancé hier à 15H30 sur sa première course de l’année : la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Un départ que le triple médaillé olympique a pris tout en prudence au vu des conditions météos assez toniques qui accompagnaient la flotte des 20 concurrents : ciel gris, mer…