Alors que les premiers concurrents de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe (les Ultims) s’apprêtent à franchir la ligne d’arrivée de cette 11ème édition, Damien Seguin a connu une nuit agitée à bord de son 60’ Groupe APICIL. Le skipper a dû faire face à des variations de vent qui l’ont contraint à enchaîner les virements de bord. Toujours 8ème au classement, il se prépare à un nouveau régime météo qui devrait lui permettre d’hisser les voiles de portant.

Des nouvelles de Damien joint au téléphone ce soir…

Rien ne s’est passé comme prévu. C’est un système météo compliqué. Je suis tombé cette nuit dans une ligne de grain. Il faisait noir, je n’y voyais rien donc ce n’était pas simple. Le vent au lieu de se renforcer à droite a molli dans la gauche. En fait, j’étais trop dans mon truc. J’aurais dû être plus dans une stratégie générale et accepter de faire route directe au lieu de ça j’ai enchaîné les virements de bord. J’en ai fait huit au total.

Résultat, je me suis débattu comme le diable pour pas grand-chose. C’est le métier qui rentre, dira-t-on ! Heureusement, je me suis pas mal reposé en fin de matinée. J’ai parlé à la VHF à Sidney Gavignet qui était à 200 mètres de moi. Ça m’a fait du bien de lui parler, cela m’a permis de me remettre de ma nuit. Vers 20h, le vent va se renforcer et il va passer au Nord alors que là nous étions dans un régime de Nord-Ouest.

Cela va nous permettre de descendre avec les voiles de portant. Je continue à me battre contre Alan et Stéphane même si ma priorité reste d’arriver et de ne pas mettre le bateau en danger. Une erreur est si vite arrivée. Aujourd’hui, j’avais entre 15 et 17 nœuds mais ça a été progressif toute la journée. Plus ça va plus, plus il y a de vent.


Rendez-vous demain pour de prochaines nouvelles du bord et continuez à consulter notre compte Instagram et à soutenir Damien : #GoDamien

Bon vent !

À lire également


Damien Seguin, skipper confiné

Déjà plus d’une semaine que tout le pays est confiné. Damien Seguin, skipper de Groupe Apicil a fermé le chantier du bateau, pour s’enfermer chez lui, avec sa famille. Comment fait ce sportif de haut niveau pour continuer à travailler et s’entraîner ? Témoignage.   Damien, comment vis-tu ce confinement ? « Je le vis bien car…

Groupe APICIL en chantier en vue d’une saison intense !

Arrivé par cargo à Lorient il y a une quinzaine de jours suite à la Transat Jacques Vabre, l’IMOCA Groupe APICIL a été convoyé mardi 21 janvier à Port-La-Forêt. Le monocoque 60’ du skipper Damien Seguin a alors été sorti de l’eau afin d’entrer en chantier dans les locaux de la société Finistère Mer et…

A vos votes !

Damien Seguin sélectionné pour être le Marin de l’Année 2019 ! Damien fait partie des marins sélectionnés pour être « Marin de l’Année» 2019 ! Le « Marin de l’Année » sera désigné le samedi 7 décembre à 19 h au salon Nautique à Paris par un jury d’experts, présidé par Catherine Chabaud, ainsi que…