8ème au classement, Damien Seguin a connu une nuit agitée à bord de Groupe APICIL. La faute à des variations de vent qui l’ont contraint à rester éveillé une grosse partie de la nuit. La matinée a, par ailleurs, été intense pour Damien qui s’est accordé une petite pause-café à la VHF avec son ami Yohan Richomme, concurrent en Class 40, et a répondu aux nombreuses questions d’écoliers très curieux.

Petit message du jour !

La nuit a été bien agitée avec des grains, mais le bateau a bien avancé. Je n’ai pas beaucoup dormi et cette matinée a déjà été bien chargée. J’ai eu une discussion par VHF avec mon copain Yohan (Richomme) qui fait une course magnifique en Class40. Je suis en train de le rattraper et on devrait être tout proche d’ici 2h. On a convenu qu’il préparait le café et que moi j’apportais les croissants !

J’ai également eu un direct avec l’Ecole du Loc’h à Auray. Il y avait 4 classes et j’ai essayé de répondre au mieux aux questions des enfants. Puis j’ai posté ma vidéo du matin.

La journée ne fait que commencer ! Il va  falloir que je fasse avancer mon beau bateau rouge ! – Damien


Rendez-vous très vite pour de nouvelles nouvelles du bord  ;-). Et n’oubliez pas de consulter notre compte Instagram et de soutenir Damien : #GoDamien

Bon vent !

À lire également


Damien Seguin, Monsieur bonne humeur !

La bataille fait rage en tête de la flotte du Vendée Globe. La première place change de mains régulièrement entre Bureau Vallée et Apivia. Mais au dernier classement, c’est Louis Burton qui a l’avantage sur Charlie Dalin. Les deux hommes, qui font une route vers l’ouest, vont devoir avoir le cœur bien accroché et garder…

Des allures de Quinté +

Il ne reste plus que 1 900 milles à parcourir pour Groupe APICIL pour apercevoir enfin les Sables d’Olonne soit environ six jours de course. C’est court et long à la fois. Court pour nous à terre qui attendons chaque nouveau classement avec impatience tant la course qui se joue est haletante ! Long pour…

Le monde olympique et paralympique admiratif des performances de Damien Seguin

« Les JO, c’est tellement à part et hors du temps que tu voudrais que cela dure toujours… » Pas sûr que Damien Seguin, 5e du Vendée Globe, en dise autant de la course autour du monde si on lui pose la question aujourd’hui, alors qu’il sort tout juste d’un éprouvant passage du Pot au…