L’heure est aux choix stratégiques aujourd’hui à bord de Groupe APICIL. Après une très belle entame de course dans du vent fort au portant, Damien et Yoann montrent également une belle maitrise de leur monocoque au près à des allures plus raisonnables. Le duo n’a pas lâché le groupe de tête et se positionne à la 9e place ce mardi après-midi.

« On a fait un beau début de course, engagé comme il fallait pour ressortir avec le bon paquet. C’était sportif mais là, c’est un peu plus mou. On en profite mais ça va revenir cette nuit. Il y a du jeu, c’est ça qui est cool ! » explique Damien.

 

Dans le sillage du 60 pieds PRB, Damien et Yoann ont choisi une option assez tranchée pour la suite de la course : une route Sud pour passer la dépression installée sur les Açores et le contournement du DST du Cap Finisterre (zone interdite à la navigation à voile) par l’intérieur. Ils naviguent tout près des côtes et se réjouissent des stratégies qui se dessinent :

« Nous voilà juste devant la côte espagnole. Nous allons effectuer plusieurs virements de bord pour profiter d’une rotation du vent. Tant que c’est calme, on en profite pour faire un coup de propre et ranger le bateau. La régate est belle. Il y a plusieurs options qui se dessinent, ça va être sympa ! » ajoute Yoann.

 

Le bateau et le duo sont à 100%, dans le match pour la suite !

Groupe APICIL s’est refait une santé !

Trois mois après l’arrivée de son premier Vendée Globe – (ndlr qu’il a conclu à la 7e place), Damien Seguin, skipper de Groupe APICIL, partage son temps entre les retours avec son partenaire, son équipe technique, les médias et sa famille. Un planning assez chargé qui colle bien à la personnalité d’un skipper qui ne…

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…