Le Défi Azimut – Lorient Agglomération s’est achevé ce dimanche.

Au programme, cinq jours de compétition divisés en trois actes : runs de vitesse, 48 heures Azimut et le tour de l’île de Groix dont le départ a été donné ce jour à 13H20.

Trois exercices différents qui ont permis aux 14 IMOCA inscrits de réviser leurs gammes, sept semaines avant le départ de la Transat Jacques Vabre qui s’élancera le 7 novembre prochain.

A bord de Groupe APICIL, Damien et Benjamin Dutreux se sont classés 8ème des Runs de vitesse, 10ème des 48 heures Azimut et 7ème du Tour de l’île de Groix.

Comme Chaque année, le Défi Azimut – Lorient Agglomération a débuté mercredi par des runs de vitesse, des parcours de 1,5 milles qui permettent d’assurer le spectacle mais aussi d’embarquer des invités partenaires à bord des monocoque 60’ afin de leur faire découvrir la navigation en IMOCA.

Les 48 heures, un entraînement clé

Jeudi à 15H08, Damien et Benjamin se sont élancés pour les 48 heures du Défi Azimut sur un parcours de 550 milles. Très à l’aise à bord de leur monocoque à dérives, Damien et Benjamin ont exploité toute la quintessence de leur machine en réalisant le meilleur départ de la flotte. Et si la suite du parcours a permis aux foilers de prendre l’ascendant, Groupe APICIL a fait de la résistance tant qu’il a pu comme l’expliquent les deux acolytes :

« Nous avons pris un super départ, c’était vraiment sympa de batailler avec les IMOCA entre Groix et le continent. Nous avons essayé de jouer aux avant-postes tant que nous pouvions mais forcément les bateaux de dernière génération sont allés plus vite. Nous nous sommes accrochés notamment au portant et avons toujours cru pouvoir revenir. Le parcours est sympa car il y a différentes allures variées. C’était un très bon entrainement en vue de la Transat Jacques Vabre. »

En effet, en plus de se jauger une ultime fois face à la concurrence, ces 48 heures auront permis au duo d’affiner les réglages du 60’ Groupe APICIL et de tester différentes voiles.

Veuillez accepter les cookies statistics, marketing pour regarder cette vidéo.

Ce dimanche, le triple médaillé paralympique et son co-skipper sur la Transat Jacques Vabre se sont élancés sur le traditionnel Tour de l’île de Groix pour tenter – à l’instar de ses 13 autres adversaires – de battre le record détenu par Vincent Riou en 2015 à savoir 1 heure, 08 minutes et 10 secondes. Un temps qui restera, ce soir encore la référence puisque LinkedOut, vainqueur du Tour de l’île de Groix ce dimanche, aura mis 1H52’37 secondes pour boucler le parcours. Damien et Benjamin terminent 7èmes en 2h08’16’’.

The Ocean Race : deuxième départ pour Damien à bord de l’IMOCA Biotherm.

Arrivés au Cap Vert samedi matin dernier en quatrième position, pour la première étape de The Ocean Race, Damien , et les autres navigateurs de Biotherm, ont repris le large hier à 19h10 précises (heure française). Les 5 IMOCA inscrits sur le tour du monde avec escale et en équipage se sont élancés pour une…

Damien au départ de The Ocean Race dimanche à bord de l’IMOCA Biotherm !

« C’est une belle opportunité » C’est à Alicante en Espagne que Damien a posé, depuis fin décembre, ses valises. En effet, le skipper de Groupe APICIL a rejoint l’équipage de l’IMOCA Biotherm skippé par Paul Meilhat avec lequel il participera aux trois premières étapes de The Ocean Race. Cette course mythique autour du monde…

Groupe APICIL et Damien Seguin, bien arrivés à Lorient

A 13h45 aujourd’hui, Damien Seguin a pu enfin mettre pied à terre à Lorient après le démâtage de son IMOCA survenu dans la nuit de jeudi à vendredi suite à une collision avec un cargo. Accueilli par l’ensemble de son équipe, ses amis, sa famille, ses partenaires, quelques promeneurs et le navigateur japonais Kojiro Shiraishi,…