Et voici le 10ième épisode d’ « Un jour, un souvenir #10» : le sens du projet !

L’Association Des Pieds et Des Mains transpire dans toute ma carrière. Cette photo a été prise sur un événement récurrent que nous avons organisé pendant quelques années pendant la Foire Internationale de Nantes. On est installé avec notre stand au bord de L’Erdre. On fait naviguer des valides et des personnes en situation de handicap.

Sur cette photo, c’est le jeune Raphaël qui est en fauteuil électrique, lourdement handicapé. Il a bien grandi depuis ! Il a découvert le bateau grâce à l’association et puis il a continué à naviguer…. C’est typique des histoires que nous construisons au sein de l’association.
Voir ces enfants avoir le sourire, pouvoir offrir un moment de respiration aux parents et les regarder voir ce que leur enfant est capable de faire, c’est très enthousiasmant. Rien que pour ça, elle a le mérite d’exister ! Quant à cette photo du fauteuil sur le ponton, elle est fortement symbolique pour moi. Le handicap, il est visible à terre… Sur l’eau, il s’efface et tout le monde est à égalité.

[Changer de Regard] #3 : une rencontre extra-ordinaires

Retrouvez ici le 3ieme épisode de la nouvelle série [Changer de Regard] de la #GroupeAPICILTeamVoile ! Vous découvrirez au fur et à mesure des épisodes comment avec ce projet voile, nous souhaitons favoriser la cohésion sociale en changeant le regard que porte la société sur le handicap. Rencontre exceptionnelle à bord de l’IMOCA Groupe APICIL…

Vendée Arctique: Damien Seguin abandonne

Après avoir averti son équipe technique hier à 18h00 que son support d’alternateur avait cassé empêchant ainsi de recharger totalement les batteries, Damien Seguin a rallié Port-La-Forêt ce jour en fin de matinée. Le skipper de Groupe APICIL a été rejoint par sa Team qui a rapidement fait un diagnostic des dégâts à bord.  …

Vendée Arctique: Damien Seguin fait route vers La Bretagne

A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire…