Et voici le 4ième épisode d’ « Un jour, un souvenir #4» : la première Route Du Rhum de Damien, pleine de sens et de fierté pour le marin  !

Ce qui m’a donné envie de faire de la course au large, c’est la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Mon objectif a toujours été d’y participer un jour.

 

Cette première Route du Rhum s’est bien passée, très bien même. Ça ne faisait qu’un an que je faisais du Class 40. On avait acheté le bateau en juillet, on avait eu un planning assez serré pour se préparer. Il y avait un super plateau, nous étions environ une cinquantaine de Class40’ sur la ligne de départ. Je n’ai rencontré aucun problème majeur sur ma traversée, juste la perte d’un spi à la fin du premier tiers du parcours. J’ai dû plonger sous le bateau pour le libérer de la quille… c’était assez flippant ! A l’arrivée, je fais 10e . C’était plutôt correct surtout sans spi.

 

J’ai eu le droit à une superbe fête à l’arrivée. C’était ma première transat en solo, j’ai appris beaucoup. Et surtout, ça m’a donné envie de continuer. Je savais que je devais encore un peu prouver. Ce n’était que 4 ans après mes histoires en Figaro, je pense que pas mal de gens me surveillait….

 

Cette Route du Rhum répond entièrement aux questions que les gens se posaient concernant ma capacité à mener seul un bateau malgré mon handicap et elle me rassure sur mes capacités et mon envie de faire de la course au large. A l’arrivée, je me suis dit : j’y retournerai, c’est sûr.

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…