Et voici le 4ième épisode d’ « Un jour, un souvenir #5» : une rencontre déterminante …

C’est un homme qui a beaucoup compté et qui compte toujours pour moi. Je l’ai rencontré en 2005 sur le parc des expositions de la Beaujoire à Nantes. Avec l’ Association Des Pieds et Des Mains, nous avions organisé une petite activité nautique.

 

C’était au moment de la Foire Internationale de Nantes. J’avais appris quelques semaines auparavant que je n’étais pas autorisé à prendre le départ de La Solitaire du Figaro. Ça avait fait un petit bruit dans la presse. Alain en avait entendu parler. A l’époque, il était président de la CCI Nantes St-Nazaire. Il m’avait contacté en me demandant comment il pouvait m’aider. Nous avons profité de l’inauguration de la Foire Internationale. Alain m’a présenté à toutes les personnalités présentes. C’est à ce moment-là que tout a commencé avec lui.

 

Il a vraiment mobilisé les choses au niveau politique et entreprises du bassin Nantais. Il est devenu partenaire du projet et quand il est parti à la retraite, je lui ai proposé de prendre ma suite à la présidence de l’association DPDM ce qu’il a accepté volontiers. Nous avons fait des trucs supers avec lui notamment les voyages à Rio et à Londres sur les Jeux Paralympiques avec des délégations de parents avec des enfants en situation de handicap.

 

Ça reste des moments extraordinaires.

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…