6ième épisode d’ « Un jour, un souvenir #6» : le début d’une longue amitié !

Cette photo date de 2011 et fait suite à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2010, qui était ma première transatlantique en solitaire. Durant cette Transat Jacques Vabre – Le Havre 2011, nous allons jusqu’au Costa Rica. Je décide d’embarquer Yoann Richomme qui participait à sa première transatlantique en course. Nous nous entendions très très bien et nous avions fait la Normandy Channel Race en double, en entraînement avant. C’était un véritable plaisir de travailler avec lui.

 

Cette transat Jacques Vabre s’est hyper bien passée du début à la fin. Nous n’avons pas connu de soucis majeurs avec le bateau ( le 40’ ERDF – Des Pieds et Des Mains, ndlr), nous avons réussi à bien nous amuser et au final, on termine à une superbe 2ème place au Costa Rica. Aujourd’hui, quand je me rappelle de cette transat, je me dis que c’était la transat rêvée car nous avons découvert plein de choses, nous nous sommes très bien entendus et nous avons fait un très bon résultat.

 

Et puis c’était le début d’une longue histoire avec Yoann puisque que nous ferons, par la suite, deux autres transat en course ensemble. Un souvenir qui m’a marqué sur cette transat : C’est quand nous sommes dans la mer des Caraïbes. Nous sommes sous spi et ça va relativement vite. Nous passons un premier grain, nous décidons d’affaler le spi. Au final, le grain n’est pas aussi fort que cela. Deux heures plus tard, arrive un autre grain. Nous nous sommes dits que ce second grain allait être comme le premier, peu intense et passait rapidement. Du coup, nous décidons de garder le spi. Et là, le vent est monté à 30 – 35 nœuds. Moi, j’étais coincé à la barre, Yoann aux écoutes.

 

Nous en prenions plein la tronche et nous n’avions aucune visibilité à plus de 10 mètres. Le bateau part à toute allure. Nous étions sur le fil du rasoir. Nous ne nous parlions pas, on se regardait juste en se disant : oh la la, il ne va pas falloir faire d’erreurs. Et puis ça se termine et là nous éclatons de rires.

 

Ça continue toujours de nous faire rire aujourd’hui !

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…