9ième épisode d’ « Un jour, un souvenir #9» : un baptême atypique !

C’était un grand moment que je dois beaucoup à Tifenn. C’est elle qui a eu l’idée de faire un baptême hors norme et c’est elle qui a managé tout le projet de A à Z. Il a fallu sortir le bateau de l’eau, le mettre en plein centre-ville de Nantes sur le terre-plein à côté des machines de l’île. Il a fallu avoir les autorisations car nous l’avons laissé une semaine avec des animations autour et puis nous avons terminé avec le baptême du bateau.
Le parrain du bateau, Philippe Croizon était présent et le bateau a été baptisé par l’éléphant. C’était atypique ! J’ai le souvenir d’un vrai moment de partage et d’échanges car nous nous sommes retrouvés pendant une semaine avec tous les bénévoles de l’Association Des Pieds et Des Mains qui ont animé tout ça avec un public hors-norme. Les images de ce moment restent inoubliables. Philippe Croizon a eu une super réplique lors de ce baptême. Il a expliqué que le bateau s’appelait ERDF – Des Pieds et Des Mains ; que lui n’avait plus de mains, plus de pieds car il avait été électrocuté. Donc c’était assez cocasse. Et pour l’anecdote supplémentaire.
Il faut savoir que ce baptême avait lieu en fin d’après-midi sauf qu’en fin de matinée, l’éléphant tombe en panne… Il a une patte qui ne marche plus. On se demandait comment nous allions faire et le patron des machines de l’île a décidé de sortir l’éléphant pour le baptême malgré son handicap.
Du coup, c’est un éléphant handicapé qui a baptisé mon bateau !

[Changer de Regard] #3 : une rencontre extra-ordinaires

Retrouvez ici le 3ieme épisode de la nouvelle série [Changer de Regard] de la #GroupeAPICILTeamVoile ! Vous découvrirez au fur et à mesure des épisodes comment avec ce projet voile, nous souhaitons favoriser la cohésion sociale en changeant le regard que porte la société sur le handicap. Rencontre exceptionnelle à bord de l’IMOCA Groupe APICIL…

Vendée Arctique: Damien Seguin abandonne

Après avoir averti son équipe technique hier à 18h00 que son support d’alternateur avait cassé empêchant ainsi de recharger totalement les batteries, Damien Seguin a rallié Port-La-Forêt ce jour en fin de matinée. Le skipper de Groupe APICIL a été rejoint par sa Team qui a rapidement fait un diagnostic des dégâts à bord.  …

Vendée Arctique: Damien Seguin fait route vers La Bretagne

A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire…