9ième épisode d’ « Un jour, un souvenir #9» : un baptême atypique !

C’était un grand moment que je dois beaucoup à Tifenn. C’est elle qui a eu l’idée de faire un baptême hors norme et c’est elle qui a managé tout le projet de A à Z. Il a fallu sortir le bateau de l’eau, le mettre en plein centre-ville de Nantes sur le terre-plein à côté des machines de l’île. Il a fallu avoir les autorisations car nous l’avons laissé une semaine avec des animations autour et puis nous avons terminé avec le baptême du bateau.
Le parrain du bateau, Philippe Croizon était présent et le bateau a été baptisé par l’éléphant. C’était atypique ! J’ai le souvenir d’un vrai moment de partage et d’échanges car nous nous sommes retrouvés pendant une semaine avec tous les bénévoles de l’Association Des Pieds et Des Mains qui ont animé tout ça avec un public hors-norme. Les images de ce moment restent inoubliables. Philippe Croizon a eu une super réplique lors de ce baptême. Il a expliqué que le bateau s’appelait ERDF – Des Pieds et Des Mains ; que lui n’avait plus de mains, plus de pieds car il avait été électrocuté. Donc c’était assez cocasse. Et pour l’anecdote supplémentaire.
Il faut savoir que ce baptême avait lieu en fin d’après-midi sauf qu’en fin de matinée, l’éléphant tombe en panne… Il a une patte qui ne marche plus. On se demandait comment nous allions faire et le patron des machines de l’île a décidé de sortir l’éléphant pour le baptême malgré son handicap.
Du coup, c’est un éléphant handicapé qui a baptisé mon bateau !

La tête à l’endroit

En passant l’équateur à 6h45 (heure française) ce dimanche 17 janvier, Damien a fait son retour dans l’hémisphère Nord. Un hémisphère qu’il avait quitté il y a quasiment deux mois puisque le skipper de Groupe APICIL avait rejoint le Sud, le 19 novembre dernier. Une étape importante synonyme évidement de « retour à la maison…

La voie de l’est

Qu’il est beau et passionnant ce Vendée Globe ! Après 66 jours de mer, bien chanceux est celui qui peut prédire le podium de cette 9ème édition tant le suspense est à son paroxysme. En tête de flotte, le jeu des chaises musicales se poursuit. Les places se gagnent, se perdent, se récupérèrent … Bref,…

Le t-shirt est de retour

Il fait bon vivre à bord de Groupe APICIL sur cette remontée de l’Atlantique Sud ! Après le froid intense et éprouvant des mers du Sud, la chaleur est de retour à bord du monocoque 60’ blanc et rouge. Conséquence directe de cette situation, exit les couches polaires … le short et le T-shirt sont…