Embarquons tous ensemble dans cette nouvelle saison sportive 2021 avec la websérie #ChangerDeRegard !

 

A travers ses courses, ses interventions, ses actions tout au long de ses saisons sportives, Damien est un rôle modèle qui œuvre pour une société plus solidaire. Il ouvre la voie, montre qu’il faut croire en ses rêves et ses capacités, avec pour but de changer les choses afin que dans son sillage, des vocations naissent, des prises de consciences se fassent.

 

Dans ce premier épisode de cette nouvelle saison, nous vous présentons Benjamin Dutreux, le co-skipper de Damien sur la Transat Jacques Vabre : un duo prometteur et une suite logique !

 

Après avoir joué au chat et à la souris pendant près de 80 jours sur le Vendée Globe 2020 , Benjamin et Damien Seguin vont naviguer ensemble sur 3 courses dont la Transat Jacques Vabre en novembre prochain ! Un duo de compétiteurs qui s’annonce prometteur mais aussi un duo au grand cœur puisqu’il portera un double message toute la saison autour de l’inclusion et la protection de l’eau.

 

On a hâte de les voir en action !

Veuillez accepter les cookies statistics, marketing pour regarder cette vidéo.

Téléchargez le livret pédagogique de la Route Du Rhum !

Afin de permettre aux enfants de mieux comprendre le défi de Damien pour cette Route du Rhum, le Groupe APICIL a créé un livret pédagogique « La Route du Rhum avec Damien » ! Dis-moi Damien, c’est quoi la Route du Rhum ? Cette petite fille espiègle qui questionne Damien au fil des pages, c’est…

« Un bon entrainement pour la Route du Rhum »

A 11H46’15’’ ce samedi, Damien Seguin a franchi la ligne d’arrivée des 48H Azimut solo en 12e position. Le skipper de Groupe APICIL a effectué le parcours de 505 milles en 1 jour 20 heures 40 minutes 15 secondes. Il a mis 4h57’25’’ de plus que le vainqueur, Charlie Dalin (APIVIA). Après un départ sur les…

Magnifique départ en pole position !

C’est à 15H08 ce jour que Damien s’est élancé à bord de son IMOCA Groupe APICIL pour disputer les 48 heures Azimut, une course offshore de 500 milles qu’il réalise en solitaire. Sur le plan d’eau, tout était réuni pour offrir un beau spectacle : soleil, vent de secteur nord-ouest de 7-8 nœuds, une flotte…