A 18H00 ce jour, Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui évoluait en 14ème position sur la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds a prévenu son équipe à terre qu’il faisait route vers La Bretagne. En cause, la casse du support d’alternateur qui n’est plus solidaire du moteur et qui empêche de recharger totalement les batteries.

 

Damien estime qu’il ne peut pas réparer ce problème technique en course. Actuellement à 50% de charge de batterie, Groupe APICIL ne peut compter, en complément, sur ses hydrogénérateurs, moins performants au près. Pour rappel, un manque d’énergie à bord signifierait notamment une impossibilité de récupérer les informations météo indispensables en course et surtout essentielles au vu des conditions de navigation difficiles à venir. Aussi, le triple médaillé paralympique a choisi de rallier la Bretagne pour des questions de sécurité.

 

 

Damien navigue actuellement dans 25 nœuds de vent d’ouest sous 2 ris dans la Grand-voile et J3. Son équipe se prépare à l’accueillir au petit matin demain.

 

 

Plus d’informations à venir.

The Ocean Race : deuxième départ pour Damien à bord de l’IMOCA Biotherm.

Arrivés au Cap Vert samedi matin dernier en quatrième position, pour la première étape de The Ocean Race, Damien , et les autres navigateurs de Biotherm, ont repris le large hier à 19h10 précises (heure française). Les 5 IMOCA inscrits sur le tour du monde avec escale et en équipage se sont élancés pour une…

Damien au départ de The Ocean Race dimanche à bord de l’IMOCA Biotherm !

« C’est une belle opportunité » C’est à Alicante en Espagne que Damien a posé, depuis fin décembre, ses valises. En effet, le skipper de Groupe APICIL a rejoint l’équipage de l’IMOCA Biotherm skippé par Paul Meilhat avec lequel il participera aux trois premières étapes de The Ocean Race. Cette course mythique autour du monde…

Groupe APICIL et Damien Seguin, bien arrivés à Lorient

A 13h45 aujourd’hui, Damien Seguin a pu enfin mettre pied à terre à Lorient après le démâtage de son IMOCA survenu dans la nuit de jeudi à vendredi suite à une collision avec un cargo. Accueilli par l’ensemble de son équipe, ses amis, sa famille, ses partenaires, quelques promeneurs et le navigateur japonais Kojiro Shiraishi,…