Damien Seguin, skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL s’est élancé hier à 15H30 sur sa première course de l’année : la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Un départ que le triple médaillé olympique a pris tout en prudence au vu des conditions météos assez toniques qui accompagnaient la flotte des 20 concurrents : ciel gris, mer formée, vent de secteur Sud-Ouest de 20 nœuds. Rappelons que ce parcours de 3 566 milles emmène les skippers jusqu’en Islande puis aux Nord des Açores avant de revenir aux Sables d’Olonne où sera jugée l’arrivée.

 

 

Après une première nuit en mer sans encombre mais agitée, Damien évolue actuellement en 14ème position à une vitesse moyenne de 11,5 nœuds. Comme prévu, ce sont les bateaux à foils qui occupent les avant-postes de la flotte. Actuellement 2ème bateau à dérives derrière Banque Populaire de Clarisse Crémer (12ème), Groupe APICIL fait route vers la pointe Ouest de l’Angleterre. A bord, la vie n’est pas de tout repos. L’humidité et les secousses rythment ce dimanche qui s’annonce studieux pour Damien et ses adversaires puisque le vent devrait monter au fur et à mesure de leur avancée, contraignant les marins à réduire la toile et à enchaîner les manœuvres.

 

 

Damien Seguin nous raconte : « J’ai passé une première nuit en mer sans trop de difficultés. Ça secoue toujours un petit peu car il y a toujours de la mer et du vent. Tout va bien à bord de Groupe APICIL. J’ai les collègues qui sont à côté de moi. Un foiler à droite et Banque Populaire à ma gauche. Nous sommes en train de quitter les côtes françaises pour se diriger vers la pointe Ouest de l’Angleterre. »

Retour en images sur le départ de cette #VendéeArctique et sur les enjeux de cette course

Veuillez accepter les cookies statistics, marketing pour regarder cette vidéo.

Damien répond aux questions des enfants !

Le vendredi 26 mars dernier se tenait une visioconférence entre notre skipper, qui a terminé 7ème du Vendée Globe 2021, et 75  classes d’élèves de toute la France, mais aussi du Québec, de Belgique, de Suisse et du Maroc ! Ils ont suivi Damien durant son tour du monde en solitaire, l’ont encouragé en lui…

« Le Vendée Globe se vit , je ne sais pas s’il se raconte »

Damien Seguin a été le 6e skipper à franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe aux Sables d’Olonne ce matin. Le solitaire boucle un tour du monde exceptionnel qui le place comme la révélation de cette 9e édition ! Avec ses trois médailles paralympiques autour du cou (deux en or, une en argent), Damien abordait…

« L’arrivée la plus palpitante jamais vue sur une course au large »

Alors que les premiers skippers s’apprêtent à franchir dans quelques heures la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2020, Damien Seguin précise le point de vue qu’il a expliqué hier au sujet des bonifications. Un message qu’il a exprimé alors même qu’il est, comme l’ensemble des skippers de tête dans un état de fatigue avancé. Il…