Un lexique pour tous les moussaillons !

« Vire de bord, moussaillon », voici une remarque qu’aurait pu s’exclamer le capitaine Haddock ! Mais que signifie, en voile, cette expression qui, entrée dans le langage courant, signifie changer de camp…

Une manœuvre indispensable pour naviguer

Virer de bord, c’est changer le côté dont le bateau reçoit le vent. Cette opération permet de remonter le vent en mettant alternativement la voile d’un côté, puis de l’autre. Avant de virer de bord, il est nécessaire :

  • D’être au près (remonter au vent)
  • D’avoir suffisamment de vitesse pour ne pas que le bateau s’arrête
  • Vérifier à 360° qu’il n’y pas de bateaux dans la nouvelle trajectoire

Une fois ces vérifications faites, le barreur annonce à son équipage « Paré à virer ». Ce dernier se prépare. Quand il est prêt le barreur annonce : « je vire » et lofe, c’est à dire qu’il manœuvre de manière à rapprocher le voilier de l’axe du vent tout en bordant l’écoute de la grand voile au maximum. Les équipiers, s’il y en a, doivent alors se déplacer sous le vent et à l’avant.

Une fois le bateau placé face au vent, on donne légèrement du mou à la grand voile et à l’écoute de winch, tout en embraquant la contre-écoute sur le winch à la main puis à la manivelle.

Pour relancer, le barreur repend une allure au près du vent. On règle la grand voile et la voile avant. Et c’est parti !

Le lexique du lexique !

Pour que le vocabulaire marin n’ait plus de secret pour vous, voici la définition des quelques termes utilisés dans cet article :

  • Border l’écoute : tirer sur le cordage servant à serrer la voile
  • Contre-écoute : cordage opposé à l’écoute (qui deviendra l’écoute si la voile change de côté)
  • Être au près : remonter face au vent
  • Winch : treuil (manuel ou électrique) permettant de tendre les cordages à bord d’un voilier

A présent, vous savez de quelle manière virer de bord ! Bonne navigation et surtout rendez-vous très vite dans ce carnet de bord pour retrouver les aventures de Damien à Saint-Malo avant le grand départ !

Et n’oubliez toujours pas de consulter notre compte Instagram.

Bon vent !

Damien Seguin, Monsieur bonne humeur !

La bataille fait rage en tête de la flotte du Vendée Globe. La première place change de mains régulièrement entre Bureau Vallée et Apivia. Mais au dernier classement, c’est Louis Burton qui a l’avantage sur Charlie Dalin. Les deux hommes, qui font une route vers l’ouest, vont devoir avoir le cœur bien accroché et garder…

Des allures de Quinté +

Il ne reste plus que 1 900 milles à parcourir pour Groupe APICIL pour apercevoir enfin les Sables d’Olonne soit environ six jours de course. C’est court et long à la fois. Court pour nous à terre qui attendons chaque nouveau classement avec impatience tant la course qui se joue est haletante ! Long pour…

Le monde olympique et paralympique admiratif des performances de Damien Seguin

« Les JO, c’est tellement à part et hors du temps que tu voudrais que cela dure toujours… » Pas sûr que Damien Seguin, 5e du Vendée Globe, en dise autant de la course autour du monde si on lui pose la question aujourd’hui, alors qu’il sort tout juste d’un éprouvant passage du Pot au…