Un lexique pour tous les moussaillons !

« Vire de bord, moussaillon », voici une remarque qu’aurait pu s’exclamer le capitaine Haddock ! Mais que signifie, en voile, cette expression qui, entrée dans le langage courant, signifie changer de camp…

Une manœuvre indispensable pour naviguer

Virer de bord, c’est changer le côté dont le bateau reçoit le vent. Cette opération permet de remonter le vent en mettant alternativement la voile d’un côté, puis de l’autre. Avant de virer de bord, il est nécessaire :

  • D’être au près (remonter au vent)
  • D’avoir suffisamment de vitesse pour ne pas que le bateau s’arrête
  • Vérifier à 360° qu’il n’y pas de bateaux dans la nouvelle trajectoire

Une fois ces vérifications faites, le barreur annonce à son équipage « Paré à virer ». Ce dernier se prépare. Quand il est prêt le barreur annonce : « je vire » et lofe, c’est à dire qu’il manœuvre de manière à rapprocher le voilier de l’axe du vent tout en bordant l’écoute de la grand voile au maximum. Les équipiers, s’il y en a, doivent alors se déplacer sous le vent et à l’avant.

Une fois le bateau placé face au vent, on donne légèrement du mou à la grand voile et à l’écoute de winch, tout en embraquant la contre-écoute sur le winch à la main puis à la manivelle.

Pour relancer, le barreur repend une allure au près du vent. On règle la grand voile et la voile avant. Et c’est parti !

Le lexique du lexique !

Pour que le vocabulaire marin n’ait plus de secret pour vous, voici la définition des quelques termes utilisés dans cet article :

  • Border l’écoute : tirer sur le cordage servant à serrer la voile
  • Contre-écoute : cordage opposé à l’écoute (qui deviendra l’écoute si la voile change de côté)
  • Être au près : remonter face au vent
  • Winch : treuil (manuel ou électrique) permettant de tendre les cordages à bord d’un voilier

A présent, vous savez de quelle manière virer de bord ! Bonne navigation et surtout rendez-vous très vite dans ce carnet de bord pour retrouver les aventures de Damien à Saint-Malo avant le grand départ !

Et n’oubliez toujours pas de consulter notre compte Instagram.

Bon vent !

Le Groupe APICIL engagé pour l’inclusion sur le village du Vendée Globe !

Parti jeudi soir de Lorient, Damien Seguin, premier skipper handisport à prendre le départ du Vendée Globe a amarré son monocoque 60’ Groupe APICIL hier en début d’après-midi aux Sables d’Olonne ! Engagé aux côtés de Damien depuis trois ans pour promouvoir l’inclusion et l’accompagnement des personnes en situation de handicap, le Groupe APICIL s’apprête,…

[Changer de Regard] #5 : Témoignages de marins

Dans ce cinquième épisode de notre web-série, nous partons à la rencontre de Sam Davies, Armel Tripon, et Jeremie Beyou ! Trois grands marins d’exceptions, concurrents de Damien sur le Vendée Globe, qui ont bien voulu témoigner vis-à-vis de leur regard sur le handicap de Damien.    “L’année dernière je me suis blessée un doigt,…

Damien Seguin : le défi d’une vie

Vous vous demandez comment Damien en est arrivé à être le 1er skipper handisport au départ du Vendee Globe 2020 ? Alors le livre “Damien Seguin, le défi d’une vie” est fait pour vous ! Le 23 septembre est sorti un livre qui retrace l’histoire d’un homme pas comme les autres par Eric Cintas aux…